Projet présenté lors de la Semaine de l’Architecture 2004 du CAUE de Loire-Atlantique. Projet présenté lors de la visite “Equipement petite enfance en Loire-Atlantique” 2004 du CAUE de Loire-Atlantique. Intentions du maître d’ouvrage (extrait du programme) Une politique de développement quantitatif et qualitatif des services jeunesse : La ville de Blain s’inscrit activement dans une politique communale et intercommunale de développement en faveur de la petite enfance et de la jeunesse. Les schémas de développement (2000 à 2003) des contrats Enfance et Temps Libre signés avec la CAF de Loire-Atlantique témoignent entre autres de cette volonté. Les actions concertées entre la municipalité et ses différents partenaires institutionnels et associatifs visent en outre à soutenir la réalisation de nouvelles formules d’accueil et l’amélioration des services existants, afin d’offrir au plus grand nombre d’enfants une bonne qualité d’accueil et d’en faciliter l’accès aux familles les moins favorisées. Aussi, le projet de la nouvelle maison de l’enfance a pour objectif de répondre simultanément aux différents types de besoins : ? l’accueil permanent des enfants dont les parents ont une activité professionnelle ou assimilée, ? l’accueil temporaire des enfants, qu’il soit régulier ou occasionnel, et dont les parents ont une activité ou non, ? la création d’un lieu d’échange et de rencontre pour les assistantes maternelles, les enfants et les parents. La réalisation du programme de la maison de l’enfance a cherché par conséquent à susciter la réponse architecturale la plus juste possible aux formules et objectifs à atteindre (insertion dans le site, conditions d’usage du bâtiment, répartition des surfaces, respect des réglementations, image de la structure, respect du coût d’objectif et des délais). Les grands principes (extrait du programme) ? Adapter le fonctionnement de la collectivité à l’enfant. ? Aménager une structure à l’échelle de l’enfant, sécurisante et permettant à l’enfant d’avoir toujours l’adulte dans son champ de vision et vice-versa. De plus, la structure assurera une sécurité à la fois affective et corporelle. ? Pour les bébés, créer un lieu privilégié, calme. ? S’adapter à l’évolution des demandes quel que soit l’âge des enfants. Intégrer les demandes d’accueil d’urgence en les incluant aux demandes «traditionnelles» du mini-accueil. ? Réserver un maximum d’espace pour l’accueil des enfants. ? Aménager un espace moteur important pour courir, monter, grimper, glisser, faire du vélo. ? Aménager un coin «cocon», coin lecture pour réserver aux enfants des moments calmes. ? Avoir globalement une maison de l’enfance accueillante, lumineuse, tenant compte de l’environnement extérieur (certainement un peu bruyant). Parti architectural L’implantation du nouveau bâtiment s’appuie sur un pavillon existant acquis par la commune. De part sa position centrale sur le terrain, cette maison a orienté l’organisation du projet. La maison de la petite enfance abrite le secteur Accueil parents et enfants et distribue les deux secteurs Multi-accueil et Halte-garderie. En continuité sud de son volume, une extension est réalisée pour recevoir les services du RAM (Relais assistantes maternelles). Le bâtiment dédié aux jeux d’enfants se trouve implanté au nord du terrain. Il libère ainsi un terrain de jeux extérieurs orienté au sud. La façade des salles de jeux est très largement vitrée, permettant des relations visuelles entre jeux extérieurs et jeux intérieurs, et un contrôle par le personnel plus facile. Des volets-persiennes en bois, orientables, permettent de contrôler l’ensoleillement de ces salles. Afin de cerner les espaces de jeux extérieurs, côté rue des Droits de l’homme, une clôture sera réalisée en panneaux pleins en béton munis de fenêtres. Celle-ci assurera une protection au bruit vis-à-vis de la circulation, et une façade urbaine sur cette voie. La façade nord est très faiblement percée. Des petites fenêtres complètent l’éclairage des salles de repos et des espaces de services. Elles seront situées à différentes hauteurs, permettant des vues pour les grands ou les petits. Dans le prolongement de la maison au nord, un volume en saillie abrite le pôle logistique (locaux du personnel, cuisine, poubelles, lingerie). Un accès indépendant est créé pour ces services. Pour fermer la parcelle au nord-est un préau est réalisé, son volume couvert en ardoise rappelle celui de la maison. La typologie retenue pour le projet est proche du vocabulaire architectural de l’habitat, pour assurer l’intégration du bâtiment dans le site, mais aussi pour réduire l’impact psychologique dû au changement de lieu, en accueillant les enfants dans un bâtiment à l’échelle de leur maison. (Texte : Atelier C)

Programme

Halte-garderie, mini-accueil, relais d’assistantes maternelles

Maître(s) d'ouvrage(s)
Année de réalisation
2003
Surface(s)
490,20 m² SHON
Coûts
1 049 000 € TTC
Crédit photos
Atelier C
Réalisation mise à jour / donnée
septembre 2022