Le projet a été conçu de manière à pouvoir s’étendre: d’abord à travers la surface blanche imposée au programme, mais également par une extension, en allongeant la circulation principale en rez-de-chaussée, pour venir y greffer un autre volume bâti (vers la bibliothèque). Les plateaux sont flexibles, avec un cloisonnement léger, libre de toute structure porteuse, permettant une réorganisation des espaces.

Enfin l’implantation de la maison au sein du Parc Jean Macé tient compte du transfert à long terme de l’école élémentaire, qui dégagera un espace devant la parcelle sans bouleverser le fonctionnement des espaces extérieurs de la Maison de Santé.

Le bâtiment est implanté sur la parcelle de manière à s’aligner sur la trame du tissu urbain environnant. Il s’installe dans un beau parc agréable, aux espaces contrastés (vastes pelouses et arbres : érables, platanes, etc…), et au patrimoine architectural remarquable (bibliothèque, chapelle, pigeonnier…). Le projet valorise les atouts du lieu, aujourd’hui fonctionnel et fréquenté (promeneurs, élèves se rendant au restaurant scolaire, accès aux locaux de stockage des associations, aux garages situés sous la bibliothèque…). (texte BPL Architectes)

Programme

La volumétrie du bâtiment est simple, à l’échelle des bâtiments voisins, et du site. La figure de la toiture à deux pentes est utilisé pour évoquer une image et une échelle domestiques, rassurantes et familières. Les matériaux (toitures zinc en R+1 et toitures végétalisées en RDC, parement brique en soubassement, enduit clair à l’étage) s’inscrivent dans un vocabulaire local.

En façade, des transparences et des matériaux contemporains (résille, tôle aluminium laquée), aux couleurs sobres et élégantes (tons chauds jaune/or) afficheront le nouveau dynamisme insufflé par le projet.

(texte BPL Architectes)

Année de réalisation
2014
Surface(s)
884 m²
Coûts
Non communiqué
Crédit photos
Photos du CAUE de l'Aisne et BLP Architectes
Liens page web
Réalisation mise à jour
juin 2023
debug, no arrray