Maison des élèves du Lycée Saint-Louis à Crest - Crest

Avenue Jean Rabot, 26400 Crest

Le projet vient étendre un lycée construit en différentes étapes du XIXe siècle aux années 1970, et se veut, aux dires de ses architectes, « résolument marqué par son temps, le 21ème siècle ».

La nouvelle Maison des élèves s’installe en limite de l’espace public (la place du champ de Mars), accolée à un bâtiment des années 70 en panneaux de béton préfabriqué (« le B7 ») qui se retrouve ainsi remisé à l’arrière-plan. Cette implantation vient conforter la façade urbaine du lycée et requalifier son entrée principale.

La construction est composée de volumes différents couverts par une couverture continue. D’une part, la vue plongeante depuis la tour médiévale de Crest impose un soin particulier au traitement de la toiture, d’autre part, l’idée est de dessiner un volume dont la géométrie estompe la distinction entre couverture et façades. Pour ce faire, les acrotères sont « rabotés » ; les relevés d’étanchéité disparaissent au profit d’une membrane continue, formant un ton sur ton avec les façades : l’objet perd alors ses attributs constructifs classiques au profit d’une épure plus abstraite.

La Maison des Elèves assemble des formes douces et des lignes dynamiques.

Sa silhouette est marquée côté rue par des arrêtes verticales arrondies, atténuant son emprise visuelle et jouant sa distinction avec le « B7 », d’aspect carré et plus froid. Par contraste avec ces formes « polies », les contours de baies sont anguleux, présentant des ciselures engravées et peintes dans le béton

La façade nord comporte les accès sur la cour : abritée sous le volume en porte-à-faux de l’étage, l’entrée est commune avec celle du bâtiment B7. (la cage d’ascenseur est également mutualisée rendant accessible l’ensemble des deux bâtiments)

La façade Est éclaire le foyer et le CDI par de larges baies vitrées.

La façade sud, qui donne sur le Champ de Mars, est « zébrée » de baies hautes et basses favorisant un éclairage diffus et des vues dérobées sur l’extérieur.

 

Le vocabulaire technique reste sobre : béton brut de coffrage, béton auto-plaçant  ciment blanc avec  lasure de finition ton jaune-ocre très léger, menuiseries en aluminium laqué, serrureries extérieures et brise-soleil en acier thermolaqué. La cour est protégée par des clôtures composées de maçonnerie de béton et de serrurerie en acier thermo-laqué.

 

Le volume de la Maison des élèves compose avec les arbres alentours : un magnifique tilleul dont la canopée vient visuellement « chatouiller » les classes installées au 1er étage, et les platanes de l’avenue voisine qui constituent une protection naturelle des baies hautes contre les surchauffes de fin de journée.

Murs et plafonds bénéficient d’une isolation renforcée. Les protections solaires passives sont assurées par les arbres d’un côté, et par les brise-soleil de l’autre. Le bâtiment est raccordé au réseau de chauffage fuel existant dans le B7.

Programme

Construction d’une Maison des élèves  destinée à améliorer les espaces de vie des élèves et internes du lycée Saint-Louis à Crest.

La Maison des élèves réunit plusieurs fonctions : foyer, centre de documentation et d’information, salles d’études, bureau du conseiller principal d’éducation (CPE) et infirmerie. Autres objectifs du programme : « rafraichir » l’image du lycée implanté au cœur de la ville, sécuriser les entrées et sorties des enfants.

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

Surface utile : 550 m²

Coûts

Coût de l'opération : 1 000 000 €HT

Crédit photos

Juan Robert

Date de mise à jour

17/07/2015