Maison des lycéens du lycée La Colinière

129 rue du Landreau, 44300 Nantes

Le lycée de la Colinière, construit dans les années 50 sur ce qui était autrefois une demeure bourgeoise dans un parc, a su conserver et protéger l’ensemble du site.

Un grand mail planté, allée d’honneur, nous guide au cœur de l’établissement.

La Maison des lycéens s’implante au centre des équipements, à la confluence des différents flux. Ce lieu important pour les élèves doit être un élément différent des lieux habituels de l’enseignement, un espace où le lycéen se déconnecte, où il se ressource.

Elle a pour vocation première d’offrir aux lycéens, et à leurs associations, des espaces de regroupement, de réunion, de détente ou d’activités, implantés au sein de l’établissement mais réunis en un pôle homogène facilement identifiable et “indépendant” des principaux pôles administratifs ou d’enseignement constitutifs du lycée.

Ce pôle est constitué d’un espace principal cafétéria/foyer, de salles de réunion, d’ateliers associatifs, d’une salle d’informatique, de locaux d’entretien et de sanitaires. La Maison des Lycéens rassemble en premier lieu les espaces et locaux habituellement identifiés ou associés au “foyer des élèves” : un espace cafétéria avec bar dans lequel les élèves peuvent se réunir pour discuter, jouer, manger. Le foyer intègre également un espace dit “cyber café”. Elle rassemble également des salles et des locaux de service dédiés aux associations d’élèves :
– le bureau salle de réunion
– salles pour association (photo, musique, radio?)

Cette “maison”  doit être ludique, accueillante et conviviale. Naturellement, l’architecture s’est révélée. De forme souple, le regard n’est pas agressé, l’envie d’aller voir de plus près, d’y pénétrer se fait sentir.

Associés à la forme organique, les matériaux participent à l’intégration :
Une structure poteaux et dalle béton.
Entre deux dalles de béton, la façade en ossature bois se développe en de généreuses courbes.
Elles est composée d’une vêture extérieure et intérieur de tasseau de bois de pin douglas purgé d’aubier (section 30 X 30 espacées de 40 cm) utilisé aussi en doublage intérieur. Associé à une laine minérale, il répond aussi au confort acoustique souhaité.

Le bois en façade (un douglas désaubiré) résistera au temps.

La toiture végétalisée s’offrira aux vues des bâtiments d’enseignement avoisinants. Elle garde l’humidité et accompagne le traitement de confort passif.

Le jardin : cette architecture doit se prolonger, être accompagnée d’un jardin et d’une terrasse permettant au lycéen de se retrouver dehors. Des transparences, des perspectives s’ouvriront sur cet espace. (texte : agence Forma 6)

http://www.forma6.net/

Programme

Construction d’une maison des lycéens : espace principal cafétéria-foyer, salles de réunion, ateliers associatifs, salle d’informatique, locaux d’entretien, sanitaires

Année de réalisation
2006
Surface(s)
557 m²
Coûts
738 157 € HT
Crédit photos
Patrick MIARA
Réalisation mise à jour
septembre 2022
debug, no arrray