Située dans le parc de Maisons-Laffitte qui fut loti dans les années 1870, cette maison à l’allure contemporaine est entourée de maisons bourgeoises, construites sur des parcelles généreuses. La conception de la maison, a suivi des principes d’architecture bioclimatique en prenant en compte le contexte. Elle est composée de deux volumes compacts évitant ainsi les déperditions thermiques. Ces deux volumes sont reliés entre eux par un patio central permettant un éclairage naturel pour toutes les pièces. L’entrée de la maison se fait par une petite fente entre les deux volumes. Depuis l’entrée, une perspective, vers l’extérieur s’offre aux habitants à travers le patio et les grandes baies du séjour. De même hauteur, les deux volumes n’ont pas les mêmes surfaces. Le plus petit des deux abrite le garage et une chambre d’amis avec salle d’eau, tandis que le plus grand comprend la cuisine et les pièces de séjour. A l’étage, le grand volume est dédié aux enfants, comprenant deux chambres dont une avec salle d’eau, une salle de bain et les sanitaires. Le second volume accueille la chambre parentale, avec salle d’eau, sanitaires et dressing, ouverte sur une terrasse au sud. De grandes baies vitrées sont placées au sud et à l’ouest sur la partie séjour tout en ayant un débord de plancher et de toiture pour protéger des rayons du soleil. Au nord, on trouve les espaces dits “tampons” tels que la cage d’escalier et le garage. A l’intérieur, la maison offre de grands volumes notamment une partie en double hauteur dans le séjour. Concernant les matériaux, les façades ont été isolées par l’extérieur à l’aide d’un polystyrène de 100 mm collé sur les parpaings. Les menuiseries sont en bois et les baies en triple vitrage. Le système de chauffage a été prévu par le sol et un puits canadien a été mis en place pour la ventilation.

Programme

Construction d’une maison familiale à faible consommation d’énergie

Maître(s) d'ouvrage(s)
Types de réalisation
Année de réalisation
2005
Surface(s)
209 m² (SHON)
Coûts
375 000 € (HT)
Crédit photos
Jimmy Cohrsen photographe
Réalisation mise à jour
septembre 2022