Lauréat au prix de l’architecture du Grand Est 2005. Cette maison a été conçue dans un rapport étroit avec le paysage qui lui a fait place. Elle est étroite, tendue entre deux cadrages sur la nature environnante, et elle est surélevée sur des pilotis pour lui conserver sa continuité. Les plans des maisons de l’architecte australien Glenn Murcutt ont servi de référence, mais alors que ceux-ci sont le plus souvent ouverts sur leur grand côté, nous avons conçu un espace principalement ouvert à ses deux extrémités. La dynamique horizontale du plan qui résulte de ce choix est toutefois arrêtée en deux endroits pour définir les principaux espaces de vie: – Au droit du coin repas, deux baies vitrées se font face et créent un axe transversal, la maison est ainsi traversée d’Est en Ouest par le paysage – Dans le séjour, la plus grande hauteur sous plafond et la présence de la cheminée créent un axe vertical qu’une lumière zénithale vient qualifier. Le bardage de mélèze qui enveloppe la structure métallique n’exprime aucune force constructive et c’est à la maison dans sa totalité qu’est conféré ce rôle. Conçue sous la forme d’une balance romaine, elle est longue et étroite d’un côté de son point d’appui principal, plus large et moins longue de l’autre, illustrant ainsi le concept de symétrie pondérée, cher à Viollet le Duc.

(Texte Olivier VICHARD)

Programme

Maison individuelle

Maître(s) d'ouvrage(s)
Types de réalisation
Année de réalisation
2001
Surface(s)
125 m² (SHON)
Coûts
114 000 € (HT)
Crédit photos
BOEGLY Luc
Contact
CAUE de la Haute-Saône