Située à Bessancourt (95),  cette maison individuelle contemporaine aux performances énergétiques exceptionnelles et réalisée en matériaux écologiques a été conçue par le cabinet d’architecture Karawitz. Son volume général, un parallélépipède couronné d’un toit à deux pentes (R+1+C) est défini par les architectes Milena Karanesheva et Mischa Witzmann comme « une réplique sculpturale et abstraite de la maison traditionnelle ». Ce parti pris lui permet de s’insérer harmonieusement dans le tissu urbain pavillonnaire préexistant. Eoignée de la voie publique et soumise à des règles d’urbanisme contraignantes, l’implantation de la maison répond aux objectifs d’une maison passive, avec une façade nord volontairement fermée et une façade sud bénéficiant de larges vues et d’un maximum d’apport solaire.
 Le programme est destiné à un couple avec deux enfants, avec un séjour, une cuisine ouverte, une pièce de musique et de lecture, 3 chambres, un espace de jeux, deux salles de bains, une buanderie et un cellier. La maison est construite sur une dalle de fondation en béton. Sa structure est composée de panneaux de bois massif, préfabriqués en atelier et montés sur place. Le bâtiment a été couvert d’une seconde peau, un bardage ajouré évoquant les granges de la région et réalisé en bambou non traité, qui deviendra gris au fil du temps.
Les performances énergétiques ont permis à cette maison de bénéficier du label européen « passiv Haus institut ».
Un excellent confort thermique, hydrométrique, olfactif, tactile et acoustique rendent cette maison agréable à vivre en hiver. En été, la ventilation naturelle, l’inertie, ainsi que la protection solaire contribuent au confort des habitants.

Programme

Maison individuelle passive, avec séjour, cuisine ouverte, pièce de musique et de lecture, 3 chambres, espace de jeux, deux salles de bains, buanderie et cellier

Concepteur(s)

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

161 m2 SHAB

Coûts

1800 € /m2, communiqué par le maître d'ouvrage

Documents

Crédit photos

WITZMANN

Date de mise à jour

14/11/2018