Le bâtiment originel est une maison des années 1930 à laquelle s’est ajoutée une première extension en 1980. L’ensemble était obscur et coupé de son jardin.

La première extension a été démolie, les zones techniques et les pièces nuit ont été rassemblées sur les deux niveaux de la maison existante, les pièces de vie ont été déployées dans l’extension neuve de plain-pied sur le jardin. L’extension se détache de l’existant via un patio. La cuisine fait pivot entre bâtiment existant, pièces de vie et patio. L’extension s’ouvre généreusement sur patio et jardin, de sorte que dès la mi- saison, jardin, pièces de vie et patio s’apprécient dans une continuité d’usage.

La façade sur rue est inchangée et le projet ne se découvre que depuis le jardin. Sa faible hauteur permet un apport lumineux généreux dans le patio et conserve les vues vers le lointain depuis l’étage de l’existant. Sur le jardin, la façade est entièrement vitrée et des persiennes-accordéons modulent la vue et le soleil.

L’extension dont la structure est mixte (bois-métal), est entièrement habillée de zinc anthracite. Le projet se lit comme un simple pli qui se greffe à l’existant. (texte : LAUS Architectes)

http://laus.archi/

Programme

Requalification et extension d’une maison individuelle

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

60 m² (neufs) + 63 m² (rénovés)

Coûts

175 000 € (HT) (Montant de travaux)

Documents

Crédit photos

© Photos : Stéphane TASSE / Maquettes, plans : LAUS

Date de mise à jour

14/01/2020