Maison passive ‘Damico’ - Le Mesnil-Saint-Denis

78321 Le Mesnil-Saint-Denis

Cette maison de 185 m2 est située sur un terrain de 1000 m2 en bordure d’un bois au Mesnil-Saint-Denis. Les propriétaires souhaitaient atteindre les standards de la maison passive, à savoir 15 Kwh/m2/an pour le chauffage, ce qui représente 42 Kwh/m2/an pour l’énergie totale (y compris électroménager), et obtenir ainsi la certification suivant la norme allemande ‘Passivhaus’.
La maison, aux lignes simples et volumes sobres, devrait être naturellement confortable hiver comme été. Elle a été conçue pour rester économe en énergie avec un impact environnemental faible lors de sa construction comme à l’usage. Cette maison a été désignée lauréate du FEDEI (Fond Eco-Départemental Environnement & innovation) et a obtenu la subvention maximale pour ses qualités environnementales et architecturales : « Ce projet s’inscrit parfaitement dans le cadre du FEDEI entre autre par sa qualité, de la conception à la mise en œuvre (les maîtres d’ouvrage, la maîtrise d’œuvre, les entreprises & différents corps de métier). Il pourrait susciter d’autres projets du même genre et contribuer à un changement de comportement citoyen en matière de développement durable ».
La maison est composée de deux volumes principaux. Un volume rectangulaire au Nord, constitué de 3 niveaux dont la toiture est d’un seul rampant ; et un long volume en RDC qui s’oriente entièrement vers le Sud dont la toiture est elle aussi d’un seul rampant. La forme de la maison est compacte afin de minimiser les pertes d’énergie: « l’énergie la moins chère est celle que l’on ne consomme pas ».
Aucun chauffage n’a été installé compte tenu du niveau d’isolation et d’étanchéité à l’air et de l’utilisation des principes bioclimatiques. Un puits canadien préchauffe ou rafraichit l’air entrant tandis qu’une VMC double flux récupère les calories de l’air vicié extrait. Il a été calculé qu’une puissance de chauffage de 3 Kw suffirait dans les moments les plus défavorables. L’eau de pluie récupérée alimente la machine à laver le linge, les WC et l’entretien du jardin. Le réseau d’eau chaude solaire, court et isolé, alimente les salles de bain et les machines à laver. Des dispositifs permettent d’économiser l’eau : réservoirs double chasse, mitigeurs thermostatiques, robinets équipés d’économiseurs. L’enveloppe est conçue en panneaux bois massif, isolée par l’extérieur avec de la laine de bois, recouverte d’un bardage de mélèze. A l’intérieur, les matériaux naturels ont été privilégiés : pierre, bois massif. Les baies vitrées, châssis bois et triple vitrage, jouent le rôle de capteurs du rayonnement solaire pour optimiser les apports énergétiques passifs.

Ce bâtiment a fait l’objet d’une fiche projet par le CAUE 78 (fiche à télécharger).

Programme

Maison individuelle passive

Concepteur(s)

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

180 m2 SHON

Coûts

360 000 € (HT, valeur 2009, hors terrain, hors honoraires)

Documents

Crédit photos

KARAWITZ Architecture

Liens pages web

Date de mise à jour

15/03/2021