maison de la petite enfance - Nuits-Saint-Georges

21700 Nuits-Saint-Georges

LE SITE

Le terrain est situé à l’extrémité de la Promenade des Buttes, accessible depuis la rue de la BERCHERE, en périphérie du centre de NUITS SAINT GEORGES. La Promenade des Buttes est un espace public linéaire, un mail, à usage polyvalent (stationnement et activités diverses). Il est planté avec un triple alignement d’arbres qui crée un couvert très présent et donne son identité à ce lieu. Le fond de la perspective était occupé par le bâtiment du Centre Social, construit en 1971 et agrandi en 1980. Les activités qu’il abritait ont été transférées dans la Maison des Services Publics et de l’Intercommunalité construite à proximité. Ce bâtiment ne présentait pas d’intérêt architectural particulier. A l’issue du Diagnostic, la partie construite en 1971 n’étant pas réutilisable, il a été décidé de ne conserver que la petite extension de 1980 pour limiter l’impact environnemental du chantier.

LE PROJET

Il s’appuie sur deux objectifs majeurs :

  • Répondre au programme en exploitant les qualités du site. Ce lieu constitue le premier contact des enfants avec la vie collective. Il s’agit donc de créer un bâtiment public avec une échelle domestique que nous avons trouvée en travaillant la continuité avec le caractère végétal et bucolique du site et en évitant toute emphase.
  • Créer un bâtiment économe en énergie avec un impact environnemental limité, c’est-à-dire un bâtiment compact, bien orienté, utilisant des matériaux sains, consommant peu d’énergie pour leur production et leur mise en œuvre et en limitant l’imperméabilisation du sol.

Le bâtiment occupe le fond de la promenade. Il lui donne ainsi une façade et fait face au sud.  Il est organisé autour d’un long volume couvert par un toit mono pente qui abrite toutes les salles d’activités et leurs annexes. La coupe de ce volume permet de régler l’éclairage et la sur-ventilation naturelle de l’ensemble des locaux avec une organisation très compacte, performante sur le plan thermique et au niveau de l’usage. Devant ce volume une galerie éclairée côté sud distribue tous les locaux et s’ouvre sur les salles d’activités avec des fenêtres intérieures reconstituant un espace public à l’échelle du bâtiment. Cet ensemble structure l’ensemble du projet.

Au nord il définit « le jardin calme », un endroit ombragé pour les jeux calmes et le potager sur lequel ouvrent tous les dortoirs. A l’ouest il s’articule avec le bâtiment existant devenu « la cabane », qui est traité avec une relative autonomie pour accueillir l’espace restauration et les locaux du personnel. Cette autonomie, s’appuyant sur l’histoire du site, permet de créer une coupure dans la journée. Au sud à partir de « la cabane », trois séquences se succèdent en allant vers l’est: « le parvis » qui abrite l’entrée sous un auvent en polycarbonate blanc, bien visible mais désaxée. Il est prolongé par « le patio » qui éclaire « la cabane » et « la galerie ». Puis, le volume de l’accueil qui abrite l’entrée et les bureaux avec sa façade en pointe qui conduit vers l’entrée. Et enfin, on trouve « les terrains de jeux » composés d’un préau protégé par une pergola en bois couverte de polycarbonate blanc et d’un espace de jeux extérieur ombragé  par trois arbres. Le traitement de la limite avec la promenade est réalisé au moyen d’un mouvement de terre, « la colline », surmonté d’une clôture du même bois que le bardage. Cette disposition permet de renforcer le caractère végétal du projet et de protéger l’intimité des terrains de jeux en donnant aux enfants un but de promenade.

L’ancienne toiture terrasse de « la cabane » est surmontée d’une toiture en zinc qui descend sur les murs gouttereaux. Le comble ainsi créé abrite l’installation de ventilation double flux. Toutes les autres toitures sont réalisés en étanchéité végétalisée (qui retient les eaux de pluie et crée un point de vue agréable pour les logements qui ouvrent de ce côté). A part le zinc sur une partie de « la cabane », les façades sont recouvertes de polycarbonate blanc avec un aspect moiré sur les rangements sous le préau et sous l’auvent de l’entrée, le reste, donc l’essentiel des façades, est habillé de tasseaux de bois Douglas purgé d’aubier posés à claire-voie qui ont grisé doucement et créent une continuité avec l’environnement végétal.

La structure est composée de voiles béton, les façades sont en ossature bois et la charpente est en bois. Les menuiseries extérieures sont en bois et les aménagements intérieurs utilisent beaucoup de bois massif. Les revêtements de sol sont en caoutchouc et en carrelage. Le traitement acoustique est du type « piège à son » sans matériaux fibreux. Le chauffage est réalisé avec un plancher chauffant alimenté par une PAC couplée à une petite chaudière gaz (niveau label BBC EFFINERGIE). Des panneaux solaires font l’appoint pour l’eau chaude.

Ce bâtiment a été lauréat dans la catégorie « bâtiments public, éducatifs et culturels » du prix de la construction bois en Bourgogne 2013.

Programme

Structure multi-accueil pour la petite enfance : crèche, halte-garderie, relais pour les assistantes maternelles.

Capacité d’accueil : 50 places.

Locaux : Salles d’activité, salle de motricité, dortoirs, sanitaires, salle de jeux d’eau et de peinture, restauration avec office de réchauffage, administration, locaux du personnel.

Année de réalisation

Surface(s)

SHON : 871 m²

Coûts

1 540 000,00 € HT . Ce prix comprend tous les équipements fixes (vestiaires, plans changes, etc.) et le matériel de l’office de réchauffage.

Crédit photos

Jérome BEG

Date de mise à jour

14/05/2020