C’est une maison de bois adossée à la montagne, face au massif des Aiguilles Rouges. Une maison étirée dans la pente, au point de l’épouser, avec sa toiture végétalisée qui rappelle les alpages et son bardage en mélèze brut qui reprend la forêt proche. Une maison improbable, faite pour des montagnards prêts à franchir les paliers quatre à quatre sur 9 mètres de haut entre le point bas (garage) et le point haut (salon et chambre de maître) via une volée d’escaliers directe, directissime. Une maison toute fondue dans la nature et toute tendue vers les sommets, avec ses grandes baies vitrées à chaque étage, comme autant de cadrages, et son “chalet” supérieur en vigie sur le paysage. Une maison issue d’une parfaite rencontre entre des propriétaires férus de montagne et un architecte belge passionné de glisse et installé dans la vallée, Pepijn Laforce. Une maison inclassable dans le paysage haut-savoyard, mais qui par sa sobriété et son minimalisme n’est pas sans rappeler certains modèles développés par l’architecte suisse Peter Zumthor. Vous avez dit hors-norme ?

 

Extrait de la fiche « Références » – Rédaction de Laurent Gannaz

Programme

La maison Schafer a la particularité de s’établir dans la pente, les différentes pièces disposées par paliers et desservies par un unique escalier franchissant les 3 niveaux.

Maître(s) d'ouvrage(s)
Types de réalisation
Année de réalisation
2014
Surface(s)
PLANCHER : 225m²
Coûts
DES TRAVAUX : 1 070 000€ HT – DE L'OPERATION : 1 400 000€ TTC
Crédit photos
Béatrice Cafieri
Réalisation mise à jour / donnée
septembre 2022