Maison-serre DLB - Saint-Mars-de-Coutais

44680 Saint-Mars-de-Coutais

Constructions bioclimatiques ? Architecture écologique ?
L’architecture bioclimatique est une redondance. Toute architecture est faite avec le climat. Les habitations devraient toutes accueillir l’automne, l’hiver, le printemps… La maison bioclimatique est aussi bien passive qu’active. Passive du point de vue du compteur. Active du point de vue des ambiances et des espaces-paysages.
La connaissance de l’effet de serre devrait devenir un trait culturel.
Une serre horticole automatisée procure en journée un climat tempéré, elle est particulièrement efficace par soleil d’hiver. Le volume est grand, haut, et peut accueillir des sous-volumes (tentes, caravanes, cabanes, constructions, autant de poupées russes que possible), tout l’espace entre l’enveloppe de la serre et ces sous-volumes sont des espaces d’habitation potentiels. Cave et grenier disposés dans un jardin intérieur. La serre horticole est un bâtiment consommant peu d’énergie, garantie sans étanchéité à l’air et avec ponts thermiques. La serre offre un paysage, des saisons, de la lumière, des éléments. C’est une habitation, il tient à peu de choses d’en faire un logement. (texte : IP Architectes)

Sélectionnée pour visite lors de l’éco-forum 2011 (organisation : Conseil départemental de Loire-Atlantique)

RESSOURCES

DARMON Olivier. Serre et habitat. Ed. Ouest-France, 2013 (Coll. Archi pas chère)
Cheap’n chic : le secret des maisons low-cost. Architectures à vivre, n°53, 03/2010, pp. 78-91
Projets. L’Architecture d’aujourd’hui, n°403, 11/2014

Programme

Habitation de 130 m2 environ (séjour-cuisine + 1 suite parentale + 2 chambres + bureau + SdB) dans une serre de 310 m2 au sol

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

130m2 habitables + 180m2 jardin d'hiver

Coûts

Non communiqué

Documents

Crédit photos

© Frank GERNO

Date de mise à jour

15/04/2019