Réalisation sélectionnée à Aperçus 2019, Prix départemental d’architecture, d’urbanisme et d’aménagement de Loire-Atlantique du CAUE de Loire-Atlantique

Dédié à la recherche et au développement, le Manitou R&D Test Center travaille dans le grand paysage une présence simple et intrigante. Sobre, compact, unitaire, cet outil de travail est évolutif sur les temps courts et longs, dans un confort d’usage et de lumière naturelle.

En bordure du site Manitou, immergé dans un paysage de haies bocagères et de marais, le centre s’ouvre sur une piste d’essai. Pour séparer une zone publique noble d’une zone d’essais confidentielle, le bâtiment s’installe en fond de parcelle sur toute la largeur du terrain, et dégage une bande paysagée d’accès principal.

Le centre est une limite de confidentialité non étouffante : c’est une douce progression vers l’intimité de Manitou, qui gratifie le visiteur. Celui-ci est accompagné depuis le seuil de la rue, le long d’un mur qui devient façade, carrosserie énigmatique. Celle-ci traversée, il est plongé au coeur des engins, et aboutit à un belvédère qui valorise les machines en action sur la piste d’essai.

Le bâtiment est un dispositif lumineux et flexible. Au nord, la façade sur la piste est entièrement translucide ; sur le domaine public au sud et à l’ouest, la façade translucide se retire derrière une troisième peau, un bardage métallique clair et perforé. Outre son rôle de régulateur thermique, cette enveloppe uniforme permet de changer les fonctions du bâtiment sans modifier sa perception : les espaces prévus comme future extension (préau intégré au volume ou stockage haut) peuvent être modifiés, la façade bricolée pour accueillir une machine, l’image du bâtiment restera inchangée, de même que sa qualité première : la lumière naturelle.

Sans la bouleverser, car intégré dans un tissu bâti et économique, le centre aspire à faire évoluer l’image opaque et hermétique du bâtiment industriel.

Il est un mouvement, un signal subtil qui agit sur la vue lointaine et la vue proche. Sa perception toujours changeante, cinétique, réagit à l’environnement : les états du ciel, les ambiances des jours et des saisons. Il transforme la confidentialité en appétence. Jamais dévoilée, son activité est suggérée : la nuit le bâtiment devient un théâtre d’ombres, de formes, de couleurs et de lumières. (Texte : Agence LAUS)

Approche environnementale :
Le R&D Test Center travaille sur l’économie de sa trace dans un paysage industriel aux portes des marais, et de son impact au sol : sa compacité et sa position dans la parcelle visent à une dépense moindre de territoire couvert et imperméable. Le volume bâti intègre déjà ses propres capacités d’extension et de mutabilité. Dans une consommation moindre d’énergie primaire, l’ensemble du bâtiment est RT 2012, y compris les ateliers. Le projet favorise la convection naturelle, les apports de lumière naturelle et de chaleur passive : la façade nord est entièrement translucide, les façades Sud et Ouest sont translucides, et leur confort d’été est assuré par une troisième peau de bardage métal perforée.
Le R&D test Center, bâtiment dédié à la machine et à son futur, développe des systèmes low tech et passifs pour apporter au travailleur un confort du bien-être et du présent.

Programme

Construction d’un atelier d’essai, recherche et développement, bureaux, 6 cellules d’essai, banc flèche

Maître(s) d'ouvrage(s)
Année de réalisation
2018
Surface(s)
780 m²
Coûts
1 260 000 € HT
Crédit photos
LAUS Architectes urbanistes
Distinction(s)
Sélectionné pour Aperçus 2019, Prix départemental d’architecture, d’urbanisme et d’aménagement de Loire-Atlantique organisé par le CAUE de Loire-Atlantique
Liens page web
Réalisation mise à jour
septembre 2022
debug, no arrray