L’équipement public livré en 2016 par Christine et Raymond Cascarigny illustre la reconversion d’une friche industrielle.

Cette ancienne papeterie fondée en 1857 sur le canal latéral de la Garonne fut abandonnée en 1968, alors qu’elle employait encore 1/8 de la population de Montech. L’évolution de l’usage du canal pour la navigation de plaisance transforme les abords de ce site significatif de l’histoire locale et explique la possibilité d’y inscrire un programme de médiathèque.

Rue de l’usine, deux pavillons symétriques forment l’entrée d’un ensemble constitué d’édifices monumentaux, hautes cheminées de briques foraines et halles industrielles. L’installation des 580 m² d’espaces d’exposition et de ludothèque induit la reconversion de deux édifices que les architectes réunissent par un bâtiment neuf.

L’intervention valorise le bâti existant en maintenant l’aspect brut des parois, piliers et arcades de briques, en développant des espaces en double-hauteur, en profitant des grandes ouvertures. Au Nord, la monumentale baie vitrée offre des vues sur ce territoire en devenir.

L’intervention s’inscrit aussi dans une logique durable : les matériaux utilisés sont bio-sourcés (chanvre, bois) et l’énergie employée pour le chauffage est d’origine solaire.

Programme

Reconversion d’une friche industrielle en médiathèque

Maître(s) d'ouvrage(s)
Types de réalisation
Année de réalisation
2016
Surface(s)
1005 m²
Coûts
1 995 700 € HT
Crédit photos
Cascarigny architectes
Réalisation mise à jour / donnée
septembre 2022