5 maisons individuelles locatives sociales viennent s’implanter sur un ancien parking : 3 maisons groupées en bande et 2 maisons individuelles.

La desserte par le nord offre au quartier confidentialité, calme et sécurité. En son coeur, une courette protégée de la circulation automobile favorise les convivialités.

La conception bioclimatique offre le meilleur ensoleillement aux logements et terrains. Les bâtiments atteignent une haute performance environnementale. Les maisons sont adossées à leur limite parcellaire nord et étirées au sud de manière à ce que séjour, cuisine et chambres bénéficient de soleil, de vues et d’accès au jardin. Les toits reçoivent des panneaux photovoltaïques en autoconsommation. Ce choix d’implantation assure de plus une gestion optimale des intimités entre lots.

Chacune des maisons dispose d’un espace annexe généreux, d’usage libre : garages surdimensionnés, celliers.

Positionnés à l’articulation entre espaces habitables et jardins, les espaces communs (desserte et cour) favorisent l’émergence de convivialités entre voisins.

 

Le projet joue avec les codes de l’architecture vernaculaire : tuiles-canal à débord, enduits rustiques, modénatures de terre-cuite, en convoquant l’imaginaire des vacances en Vendée

 

Cette réalisation a été sélectionnée à Aperçus Vendée 2019, prix départemental d’architecture et d’aménagement.

 

(Texte CAUE de la Vendée sur la base de celui fourni par la maîtrise d’œuvre et la maîtrise d’ouvrage)

Programme

5 logements sociaux : 3 maisons en bande et 2 maisons individuelles en renouvellement urbain.

Maître(s) d'ouvrage(s)
Année de réalisation
2017
Surface(s)
344 m2
Coûts
Bâtiment : 441 352 € HT, Aménagement : 95 338 € HT
Crédit photos
François DANTART
Réalisation mise à jour
janvier 2023