Nouvelle esplanade du lac d’Allier - VICHY

Lac d'Allier, 03200 VICHY

La nouvelle Esplanade du Lac d’Allier

de la promenade thermale à la quatre-voies….

La ville thermale de Vichy s’est développée au 19ème  siècle sur la rive droite de la rivière Allier en se protégeant de ses crues dévastatrices par des digues paysagées formant un ensemble exceptionnel de parcs à l’anglaise longeant la rivière en bordure du cœur de ville et constituant le site inscrit du Lac d’Allier.

Dans les années 1960 un ambitieux programme de travaux a transformé la rivière en un grand plan d’eau urbain dédié aux activités nautiques et permis la construction d’un grand quartier d’habitat social sur ses berges mais l’irruption de l’automobile avec la création d’une quatre-voies sur berge a brutalement interrompu la continuité de la grande promenade verte initiée par Napoléon III.

de la quatre-voies à l’Esplanade

Les pressions de l’automobile sur la qualité de vie en milieu urbain, la montée en puissance des valeurs environnementales et la nécessité d’une meilleure mixité sociale, tout autant que l’élargissement progressif de l’agglomération de Vichy, imposaient de réaffecter l’emprise de cette imposante voie sur berge avec le double objectif d’offrir aux habitants et aux visiteurs, un grand espace de déambulation répondant à la qualité des parcs existants et de favoriser l’assimilation des ensembles d’habitat social à la dynamique et à l’identité de la ville touristique.

Sur ces objectifs, la Ville de Vichy a confié en 2005 la maîtrise d’œuvre du projet a une équipe pluridisciplinaire ayant pour mandataire le cabinet d’architectes – paysagistes Axe Saône.

Le parti d’aménagement, très simple, qui était de réduire la place dévolue aux automobiles pour créer en bordure de rivière une large promenade piétonne et cycliste dans un décor à dominante végétale a été mis en forme par l’architecte-paysagiste Carlos Goncalves qui a conçu pour ce projet linéaire de plus de 1500 mètres un aménagement inspiré successivement par les différents contextes et ambiances rencontrées au fil de la promenade, du cœur urbain jusqu’aux rives sauvages de la rivière.

Une seule voie automobile à double sens de circulation a été conservée et tout l’espace restant jusqu’à la rive, soit 17 mètres, a été consacré à la nouvelle promenade qui accueille deux jardins arborés encadrant la voie cyclable et un espace réservé aux piétons ponctué de belvédères sur la rivière.

Tout autant que la pureté du dessin des espaces alloués aux différentes activités, c’est le choix des matériaux et leur mise en relation qui accroche l’ouvrage à la rivière et rythme cette longue esplanade.

Pour l’architecte, « la composition est une allégorie de ce qu’on aurait trouvé si l’Allier s’était retirée » .

Une ligne de galets directement issus du lit de la rivière souligne le parcours et draine les eaux pluviales.

Les rubans de béton blanc en finition sablée, prolongent les allées des parcs tout en rappelant l’aspect des rives sableuses adoucies par les mouvements de l’eau et propices au confort des usagers.

Le bois, tel du bois flotté transporté par la rivière, s’est assemblé sur la rive pour offrir une alternative de déambulation plus souple et composer le mobilier de la promenade qui multiplie les points singuliers ou l’usager peut être tour à tour spectateur ou acteur de la vie de l’esplanade.

…et des végétaux, qui prolongent l’esprit des parcs de Vichy et s’accrochent peu à peu à la flore des rives de l’Allier sauvage : grands liquidambars existants préservés, pins Napoléon, pins sylvestres, lierres, bambous nains, plantes vivaces, rythment la promenade et imitent les ondulations de la rivière.

4 000 m2 de bois – 3 400 m2 de pelouse – 3 000 m2 de béton blanc – 110 arbres de haute tige 24000 arbustes … 15 entreprises et plus de 100 intervenants pour un chantier marathon de 11 mois.

L’Esplanade du Lac d’Allier a été inaugurée le 16 février 2008 par une foule impatiente d’étrenner « les nouvelles planches de Vichy » et dès le printemps avec la levée des gazons et graminées, le paysage s’est révélé, presque mature déjà et la hauteur des attentes de tous
les usagers : flâneurs, cyclistes, joggers, rollers, touristes et résidents … La fréquentation massive des premiers jours n’a pas faiblit depuis, ce qui montre que l’Esplanade est vite devenue un nouveau temps fort du réseau de promenades de Vichy appelant la mise en chantier de la seconde tranche jusqu’au barrage dont le travaux ont été achevés pour l’été 2009.

Cet aménagement a reçu le « Prix Régional » au Palmarès Régional de l’Architecture et de l’Aménagement, « Valeurs d’exemples » 2011, dans la catégorie « Aménagements urbains ».

Programme

Aménagement urbain

Concepteur(s)

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Coûts

5 000 000 € TTC

Crédit photos

Ville de Vichy

Date de mise à jour

01/09/2016