Palais de justice. - Nantes

Quai François Mitterrand, 44200 Nantes

Concours : septembre 1993 APS : mai 1995 Début de chantier : juillet 1997 Livraison : juin 2000 DU CARACTERE DE LA JUSTICE A SA REPRESENTATION ARCHITECTURALE Dans l’architecture officielle, le pouvoir se représente. Une cité judiciaire est une représentation du pouvoir de la Justice. L’image de la justice est ici en cause : en termes de symboles et de caractère, l’image des bâtiments publics est un héritage de signes qui ne peut être bousculé sans risques. L’architecture proposée ici est l’actualisation de cet héritage. J’ai juste essayé de définir avec justesse une architecture juste. Depuis la lecture la plus éloignée – de la ville depuis l’autre rive -, jusqu’au détail des espaces intérieurs, en passant par l’inévitable façade. Essai de composition architecturale, d’objectivation. Le passage du sens des mots aux signes construits, autour des notions de justesse, de juste, d’équité, d’équilibre, de dignité, de caractère, et la définition de ces mots, font se croiser d’autres mots, d’autres concepts. Je soumets donc la pertinence du projet proposé – passé aux tamis successifs de ces significations superposées – à votre jugement. (texte Jean NOUVEL)

http://www.jeannouvel.com/

Programme

Palais de justice comprenant un tribunal de grande instance, un tribunal d’instance, une cour d’assise

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

20 000 m2 (SHON) 15 000 m2 (Surface utile)

Coûts

35 063 274 €

Crédit photos

Photo 1 : CAUE 44 ; photos 2,3 : Georges FESSY

Date de mise à jour

30/11/2009