Parc archéologique et botanique du Grand Site - Solutré-Pouilly

musée archéologique, 71960 Solutré-Pouilly

Le parc se découvre dans la continuité du Musée de la préhistoire. Un sentier balisé conduit les visiteurs, ponctué de neuf stations évoquant les aspects marquants du paysage, les espèces végétales caractéristiques du milieu naturel et les résultats essentiels des recherches archéologiques.
Le parcours initie le visiteur aux techniques et découvertes archéologiques. Les aires de découverte et les chemins sont soigneusement délimités  et représentent les seules parties accessibles au public. Ce dispositif de visite, volontairement minimaliste, permet un aménagement peu intrusif et réversible, qui préserve à la fois le site archéologique (dans son exploitation passée et future) et le site naturel.

Le jardin met en valeur le biotope très spécifique des pelouses calcicoles du mâconnais et les formations végétales caractéristiques de leur recolonisation : les strates herbacées sont valorisées principalement dans les talus. Les arbustes sont maintenus sur le site en créant des micro-paysages spécifiques permettant de découvrir progressivement les lieux ou de mettre en scène des vues lointaines. Des plantations de buis ont été effectuées pour atténuer l’impact du grillage cernant le parc. Les arbres, quant à eux, ont été élagués de leur bois mort, et les plus jeunes formés pour un grand développement.
Une signalétique discrète et mobile renseigne sur les principaux végétaux du site et leurs caractéristiques.

Un relevé botanique, effectué par le Conservatoire des Sites Naturels Bourguignons en 1998, a permis d’orienter la valorisation de certaines plantes et la gestion écologique des lieux.

Un abri réversible, démontable et réutilisable protège les sondages en place, visibles dans l’enceinte du parc. La construction reprend les lignes, la géométrie et l’épaisseur définies par les alignements des vignes et la mosaïque des toitures du village.

Programme

Mise en valeur du site et du paysage à proximité immédiate du musée

Mise en valeur des fouilles archéologiques

Sensibilisation aux techniques utilisées par les archéologues et à la protection de la flore locale

Année de réalisation

Coûts

1 800 000 € TTC

Crédit photos

CAUE de Saône-et-Loire

Date de mise à jour

31/01/2017