Parc d’activités économiques du Haut Villé - BEAUVAIS

Parc d'activités du Haut Villé, 60000 BEAUVAIS

Le parc d’activités du Haut Villé se situe en bordure de l’autoroute A16 (Paris-Amiens-Calais) et de la RN31(Rouen-Reims), à proximité de l’aéroport de Paris-Beauvais-Tillé. Cette position au carrefour de nombreux axes de communication en fait un élément de développement de la zone Nord de Beauvais. Cette zone se présente comme un outil de développement économique important et se caractérise par une position en entrée de ville, qui fait du Haut Villé un élément visuel direct lorsque l’on arrive à Beauvais par le Nord-Est.
Les travaux ont débuté en 2000. 2006 doit voir la fin du projet avec la réalisation des phases 3 et 4. Le parc d’activités s’étend sur 72 ha. Le projet visait à développer cet espace en 4 tranches de commercialisation successives. Sa position en entrée de ville a poussé les aménageurs à faire de ce site un lien entre la ville et la campagne toute proche. Pour caractériser cette interface urbain-rural, la décision a été prise de promouvoir les espaces paysagers. Ainsi, les voies sont boisées, des parterres sont aménagés (soit par des enherbages, soit par des plantations), des bosquets sont plantés. Un parc urbain de 8 ha occupe le centre de la zone. La circulation des voies est hiérarchisée. Les voies primaires et secondaires sont arborées. On notera la volonté du maître d’ouvrage de promouvoir les circulations douces : des parties de la voirie sont réservées aux vélos et aux piétons (pistes cyclables, trottoirs, cheminements piéton). L’idée est de créer un lien entre la ville et le parc d’activités. On peut y voir une volonté de mixité des activités : présence des entreprises et possibilité pour le riverain de profiter à pied ou à vélo d’un cadre vert à proximité du milieu urbain. La récupération des eaux pluviales est effectuée par un système original. L’eau est récupérée dans des noues* engazonnées qui font ainsi oeuvre utile tout en participant à un environnement agréable avec le développement d’une végétation différenciée liée au milieu aquatique. L’eau est préalablement traitée, avant d’être rejetée dans un bassin d’orage. Cet exutoire d’orage adopte une fonction paysagère puisqu’il se présente sous la forme de plans d’eau. Il peut être un complément d’approvisionnement en eau en cas d’incendie. Il fixe aussi la limite entre la zone d’activités et l’autoroute, créant une zone tampon entre un lieu de travail au cadre agréable et la voie de circulation. Les entreprises doivent favoriser l’infiltration sur place des eaux propres. Un règlement de ZAC et un cahier des clauses techniques imposent des règles environnementales et paysagères, comme la nécessité pour l’entreprise d’engazonner ou de planter au moins 20% de la surface totale lui appartenant. Le parc d’activités «le Haut Villé » a su associer le développement économique au service du Beauvaisis à l’intégration paysagère nécessaire du fait de sa position en entrée de ville. L’introduction d’éléments paysagers participe à une possible fonction récréative de la zone. La réalisation s’intègre d’ailleurs dans un cadre plus large d’aménagement d’un arc sportif au nord de Beauvais faisant le lien avec d’autres parties de la ville.
Intérêt du projet : Traitement paysager d’une interface urbain/rural avec préverdissement.
 *noues : ouvrages en creux aux formes douces visant à drainer, stocker et évacuer les eaux de ruissellement.

Programme

.

Concepteur(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

650000 m2 SHON

Crédit photos

Agence ARVAL / CAUE60

Date de mise à jour

18/11/2011