Parc de la Tête d’Or, huit haltes sanitaires - LYON 6E

Parc de la Tête d'Or, 69006 LYON 6E

Lauréat du concours Fibra 2011 réalisations en bois Rhône-Alpes. Le Parc de la Tête d’Or, dessiné en 1856 par les Frères Bühler, demeure l’un des lieux les plus emblématiques de Lyon. Il existait, avant la réalisation du projet, sept édicules abritant des sanitaires très dégradés et ne correspondant plus à la nouvelle image du parc. La Ville de Lyon a donc décidé de créer huit nouvelles haltes conviviales et accueillantes réparties sur huit sites stratégiques. Les nouveaux pavillons en bois abritent des cabines sanitaires par groupe de deux à quatre. Chaque pavillon est posé sur un socle en béton et équipé d’un banc et d’une fontaine. Les claustras, ombrières et assises, sont entièrement réalisées en mélèze ainsi que les ossatures. Les parements sont formés de panneaux mélèze trois plis, les planchers sont en caillebotis acier galvanisé, les portes en acier inoxydable et les couvertures en zinc. Chaque pavillon est unique et se singularise par un rapport au site et un assemblage spécifiques. Aucun traitement n’est appliqué afin de laisser vieillir naturellement le mélèze. Les bâtiments vont donc progressivement prendre un aspect gris et s’intégrer totalement dans la tonalité des arbres du parc. Le vocabulaire a été délibérément réduit à des profils répétitifs lamellés collés et des panneaux trois plis ; l’objectif étant d’utiliser une palette de composants simple et de jouer uniquement sur les rythmes. Les élancements dessinés par les ombrières et les claustras masquent la masse bâtie des pavillons et tracent des lignes s’estompant dans la végétation.

« Bois = durable ? Palmarès 2011 des réalisations en bois en Rhône-Alpes », Ecologik, n°20, mai 2011, p 22.

Programme

Réalisation de 8 sites sanitaires au Parc de la Tête d’Or.

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

360 m2 (SHON)

Coûts

837 200 € TTC

Crédit photos

Franck Fleury

Date de mise à jour

17/11/2011