Qualité urbaine/d’insertion :  La passerelle a été conçue pour s’intégrer harmonieusement dans son environnement et répondre aux contraintes d’un site classé en zone de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager (ZPPAUP). Dans ce site de qualité, l’utilisation de l’acier permet une écriture fine qui dialogue avec la massivité du pont. La passerelle offre également aux promeneurs un espace protégé au cœur d’un site répertorié au patrimoine mondial de l’Unesco.

Système(s) constructif(s) : La structure métallique s’adosse en encorbellement aux pierres du vieux pont de 1870 grâce à onze arcs appuyés sur les arrière-becs en maçonnerie.

Qualité(s) d’usage : D’une longueur de 280 mètres (190 mètres pour franchir le Loiret) et d’une largueur de 2,30 mètres, la passerelle permet aux piétons, aux cyclistes et aux personnes à mobilité réduite de longer le pont en toute sécurité.

La plus grande partie de la structure a été posée de nuit afin de limiter la gêne pour les usagers.

Programme

Aménagement d’une passerelle en encorbellement, longeant le pont Maréchal Leclerc côté aval, afin d’ assurer un meilleur partage de la voirie avec piétons et cyclistes.

Types de réalisation
Année de réalisation
2012
Coûts
Coût des travaux : 3 280 000 € / Construction de la passerelle – AgglO : 2 540 000 € (TTC) / Remise en état du pont - Conseil général du Loiret : 740 000 € (TTC)
Crédit photos
CAUE du Loiret
Réalisation mise à jour
septembre 2022
debug, no arrray