Comme protégée par le bourg ancien du haut de son promontoire, la « ville basse » d’Iguerande s’organise le long de la rue principale (RD 982). Cet axe de circulation majeur relie Paray à Roanne, et supporte de nombreux poids-lourds. La place centrale est formée par l’élargissement ponctuel de la rue bordée par le bâti ancien. Consacrée jusqu’ici uniquement à la circulation et au stationnement, la place compose réellement l’espace et s’est enrichie d’autres fonctions : lieu de rencontre et de vie, cheminement piéton, espace d’affichage…
Une bande végétale associant alignement d’arbres et espace engazonné accompagne la traversée, redessine la place et la protège de la circulation. Les platanes, après expertise, ont été abattus et remplacés par des ormes de Hollande.
Le centre de la place est réservé au stationnement. Les entrées des véhicules ont été limitées et sécurisées. Les limites de la place ont été particulièrement travaillées : un cheminement a été créé, éloignant les piétons de la circulation. Une pergola végétalisée, puis couverte, s’appuie sur un muret existant et protège passants et panneaux d’informations. Les entrées aux propriétés privées ont été traitées dans le même esprit que l’abri, pour respecter une cohérence d’ensemble.
Une construction résolument contemporaine, alliant bois et poutrelles en acier, regroupe les divers éléments autrefois dispersés en limite nord de la place : cabine téléphonique, sanitaires publics, transformateur, local électrique… Un portique métallique prolonge ce petit bâtiment et délimite le stationnement des cycles et motos.
Certains usages ont été modifiés : le monument aux morts a été restauré et déplacé sur une placette aménagée à cet effet dans la traversée. La fête du village a également été déplacée sur une esplanade éloignée de la circulation.

Programme

Aménagement de la place

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

Non communiqué

Coûts

Non communiqué

Documents

Crédit photos

CAUE 71

Date de mise à jour

12/11/2021