Place de la Galarne - Nantes

Boulevard Pompidou, 44200 Nantes

Réalisation sélectionnée au Prix APERÇUS 2019 d’architecture, d’urbanisme et d’aménagement de Loire-Atlantique du CAUE 44.

L’est de l’Île de Nantes, sur les anciennes prairies de l’île Beaulieu, a été urbanisé à partir de la fin des années 60. Autour de la création du Tripode, du centre commercial Beaulieu et plus tard de l’Hôtel de Région, des ensembles de logements ont vu le jour, parfois isolés sur leurs parcelles, parfois regroupés en îlots comme autant de références à la ville ancienne.

C’est par un de ces ensembles que la place de la Galarne a été définie, entourée d’immeubles à rez-de-chaussée commerciaux abrités par des galeries couvertes. Au milieu de l’espace public, une mairie-annexe, petite construction légère, était entourée de parkings et d’une voie de circulation.

La démolition du bâtiment a donné l’occasion de retraiter l’espace de la place, en concertation avec les habitants et les commerçants. L’impact automobile a été minoré par une diminution des places de stationnement et par un traitement des sols uniforme, fait de dalles et de pavés, qui étend la place vers le sud et brouille ses limites avec le boulevard Pompidou qui la borde.

Quelques tilleuls existants ont été conservés, des cerisiers-fleurs ont remplacé les arbres malades, et de nouveaux massifs florifères ont pris place à leur pied ou dans des jardinières en métal rouillé. Des blocs de métal ajouré font office de bancs et de lanternes lumineuses. Le dessin de leurs perforations, que l’on retrouve dans le calepinage général du sol de la place, répond à celui de mosaïques colorées insérées dans le dallage, issues d’un travail avec des enfants réalisé en ateliers animés par la mosaïste nantaise Delphine Deltombe. (Texte : CAUE 44)

Bureau(x) d’études : TUGEC Ingénierie BET VRD

https://www.map-paysagistes.fr/

Programme

Aménagement d’une place urbaine

Concepteur(s)

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

2400 m²

Coûts

618 000 € HT

Crédit photos

© Nautilus - Jean-Dominique BILLAUD

Date de mise à jour

06/01/2021