Groupé autour de son église romane du XIIe siècle, classée monument historique, le bourg ancien d’Iguerande, implanté à flanc de coteau, surplombe la vallée de la Loire. L’aménagement de la place de l’église, délimitée par les bâtiments, permet de mettre en valeur l’édifice classé et de relier l’ancienne cure, le musée “Reflet Brionnais”, les écoles maternelle et primaire, ainsi que la cantine.
Un parvis souligne le pied de l’église, justement calibré suivant la petite taille du bâtiment. Cet espace ouvert est entièrement réservé aux piétons, lesquels peuvent s’asseoir autour de la placette sur des murets servant à la fois de limites et de bancs. De larges emmarchements ont été choisis pour traiter le dénivelé, désormais facilement praticable.
La place a été complètement libérée du stationnement. Un vaste parking a été créé en contrepartie, cantonnant les véhicules à l’entrée du bourg ancien. La chaussée, quant à elle, a été restreinte. Elle est limitée par des caniveaux en galets de Loire tranchés. La suppression d’un tilleul a révélé la façade principale de l’église. Le second arbre, préservé, met en valeur le calvaire restauré, constituant un arrière-plan sombre. Il se dégage comme une “complicité”, un véritable jeu d’ombres, entre l’arbre et l’édifice. Un peu plus bas, un jeune tilleul a été planté pour ombrager la place.
À l’arrière de l’église, le jardin offre une vue d’ensemble du bâtiment roman, ainsi que sur les paysages vallonnés du Brionnais. Des lieux d’aisance ont été reconstruits après démolition, contre le préau de l’école.
Le soin apporté à la conception de cet aménagement et au traitement des limites, la qualité des finitions, le choix des matériaux…, s’associent pour former un espace de qualité, où la richesse du lieu est révélée.

Programme

Aménagement de la place de l’Église et de ses abords

Concepteur(s)
Maître(s) d'ouvrage(s)
Année de réalisation
2007
Surface(s)
non communiqué
Coûts
285 343 € HT
Crédit photos
CAUE 71
Réalisation mise à jour
septembre 2022