Pôle hôtelier - Vesoul

4 Place Jacques Brel, 70000 Vesoul

Le pôle Hôtelier, à l’entrée du lycée, s’ouvre sur la place Jacques Brel située à l’entrée principale du site Pontarcher avec pour enjeux de promouvoir les métiers de bouches et la mise en valeur de l’entrée. Il tisse les liens avec l’environnement de proximité en le restructurant et l’embellissant tout en s’intégrant dans les lignes directrices fortes des existants bâtis. Il requalifie la rue Biankouma et Sipilou par sa façade « vitrine » et le mail végétal planté, dans le prolongement des arbres de la place Jacques Brel. Il redéfinie et clarifie tous les flux. Renforce les tracés existants en supprimant les croisements, offre ainsi la sécurité et le confort des usagers que sont les visiteurs, étudiants, enseignants, personnel, pompiers.

Les piétons y sont prioritaires sans aucune traversée de voirie. Il dessert le pôle et les autres entrées existantes : internat, administration, vie scolaire.

Le long de cet axe, les places de parking sont toutes rassemblées jusqu’en limite sud avec le collège, qualifié par son mail végétal.

L’accès aux services du pôle hôtelier, correspondant à la livraison et à la collecte des déchets en partie Nord/est, proche de la rue, est isolé des flux piétons et des vues. Le pôle s’organise par la hiérarchisation des orientations avec pour enjeux majeurs sa fonctionnalité et son accueil.

Les restaurants sont en vitrine côté ville, à l’entrée du site, caractérisés par leurs larges ouvertures et par une pergola, coiffant les terrasses extérieures, agrémentés d’un jardin.

L’accès à l’établissement se dessine par le contraste d’une façade « enseigne » en double hauteur en partie centrale du bâtiment, menant à un hall commun, distribuant de part et d’autre les restaurants d’application côté Nord et le restaurant d’initiation côté Sud au travers d’un espace d’accueil avec Bar.

L’ensemble offices/cuisines se trouve au centre du bâtiment :

– dans sa partie Nord/Est l’économat et son aire de livraison. Son orientation est idéale à la fois par sa position à proximité de la rue et à l’écart des autres flux, mais aussi par l’orientation Nord pour la conservation des denrées.

– dans sa partie Sud/Est se développe les vestiaires accessibles directement depuis l’internat et à proximité de la vie scolaire.

– dans sa partie Sud et ouest, les restaurants profitent de l’ensoleillement.

– A l’étage, sont réunis l’ensemble des salles formant un plateau technologique, directement accessible depuis la circulation principale et le hall à rez-de-chaussée. Il est orienté sur un axe Est/Ouest évitant le masque et le vis-à-vis au bâtiment internat. Une toiture végétale coiffe l’ensemble du pôle rappelant l’espace végétal existant. Son agrément apporte une réponse aux traitements des eaux pluviales à espace tampon des eaux pluviales et au confort d’été.

Le bâtiment se veut être à la fois :

– noble et accueillant à l’image que l’on se fait des lieux de restauration à travers des matériaux de qualité tel que le bardage Trespa.

– fonctionnel avec une répartition hiérarchique et claire des différentes entités respectant scrupuleusement la marche en avant. Un tracé des circulations rectilignes et larges facilitent les déplacements des équipements.

– Confortable et agréable à vivre au quotidien dans une ambiance baignée d’un éclairage naturel zénithal indirect sur les parois, éclairant les fonds de salle, les circulations principales.

– flexible par l’organisation entre un principe constructif poteau/poutre à la trame régulière, une optimisation de l’organisation des réseaux et de la répartition uniforme de l’éclairage naturel.

– pérenne par la mise en œuvre de matériaux robustes et par l’accès aux locaux techniques en toiture et en vide sanitaires.

-économe en énergie par son isolation thermique extérieure et son étanchéité, par son orientation en utilisant l’apport gratuit de l’ensoleillement dans les espaces tout en le contrôlant par des protections solaires efficaces type pergolas et brises soleils orientables, et par la récupération des eaux de pluies pour les besoins d’arrosage.

Texte Kruzic Michel architecte

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

3524 m2

Coûts

5 440 000 €

Crédit photos

Kruzic Architecte

Date de mise à jour

08/11/2018