Reconversion de la filature de Ronchamp - Ronchamp

Ronchamp, 70250 Ronchamp

La filature de Ronchamp était vouée à une démolition certaine pour faire place à une zone d’activités. Le volontarisme du Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges a convaincu les élus de la communauté de communes que la requalification des bâtiments de la filature de Ronchamp était à envisager et cela notamment au travers des échanges qui se sont construits avec les acteurs possibles de cette mutation. Ils ont été dès les prémices du projet par les élus de la CCRC et le PNR des Ballons des Vosges, poursuivis dans la durée de sa conception puis de sa réalisation. Les services de l’Etat, DDT, architecte et paysagiste conseil, CAUE, DRAC ont accompagné le maître d’ouvrage, de manière à faciliter l’émergence d’une alternative à la table rase. Fin 2013, il devient évident qu’une restructuration de la filature est possible. L’approche pragmatique proposée par Atelier Cité Architecture a convaincu que la réhabilitation des bâtiments existants pourrait être une réelle plus-value pour le territoire de communauté de communes et ses habitants. La filature s’inscrit dans un territoire et s’adresse essentiellement aux habitants de la communauté de communes. Elle permet de développer des activités de service aux entreprises de proposer de nouveaux services à la personne dans les domaines du sport, de la culture, des loisirs et du tourisme et de créer des liens entre eux. Plus largement il s’agit de ce site un lieu « passant » entre Ronchamp et Champagney, par l’aménagement du canal usinier en voie verte dédiée aux mobilités douces. Ainsi l’enclave que constitue la friche de la filature devient dès lors une porte d’entrée ouverte sur les autres communes et potentiellement sur un réseau régional voire européen de pistes cyclables. La voie verte ouvrira le site de la filature à de nouveaux usagers et à de nouvelles activités. Le site contribuera à favoriser l’inter-modalité entre la vallée et des sites comme la chapelle Notre Dame du Haut, le bassin de Champagney ou la station de la Planche des Belles Filles, en proposant des services de navettes, vélo, auto-partage … Le choix d’articuler clairement espaces piétons sécurisés et espaces dédiés aux circulations et stationnement de véhicules motorisés, indispensable au bon fonctionnement du « quartier » de la filature est essentiel. Enfin le projet reste cohérent au quotidien avec l’échelle du territoire et la géographie des lieux. Texte Atelier Cité de l’Architecture

Primé vote du public Regards sur l’architecture et l’Aménagement en Bourgogne-Franche-Comté 2018

Programme

Reconversion et aménagement du site des anciennes filatures de Ronchamp

Concepteur(s)

Année de réalisation

Surface(s)

4500 m2

Coûts

5 600 000 €

Crédit photos

Atelier Cité Architecture

Date de mise à jour

23/08/2019