Le refuge Albert 1er est un monument de la vallée de Chamonix et des Alpes françaises. Monument qui accueille depuis 1957 des générations de randonneurs et d’alpinistes. Monument parce que sa silhouette en pierres juchée sur un promontoire, à 2 712 m face au glacier du Tour, en fait un nid d’aigle majestueux qui frappe les esprits. Tout l’enjeu de ce chantier de haute altitude consiste à adapter le refuge à une fréquentation massive (7 000 à 10 000 hébergements durant les simples mois estivaux) et à simplifier les flux. La bâtisse est ainsi surélevée d’un étage, sous une toiture en aluminium gris mat, avec divers profils de pente qui font écho aux sommets. Parallèlement, la cuisine et la salle commune sont agrandies et modernisées, tout comme l’espace de vie et de couchage du gardien et de son équipe. Les travaux permettent aussi des mises aux normes et des optimisations diverses tandis que le refuge d’hiver, bâtiment historique inauguré en 1930, est rénové, modifié et augmenté.

 

Extrait de la fiche « Références » – Rédaction de Laurent Gannaz

Programme

Cette opération correspond à la surélévation d’un étage , l’agrandissement et la modernisation de la cuisine et de la salle commune, la mises aux normes, ainsi que des optimisations diverses. L’espace de vie et de couchage du gardien et de son équipe est également amélioré.

Maître(s) d'ouvrage(s)
Année de réalisation
2011
Surface(s)
PLANCHER : 823m²
Coûts
2 700 000€ TTC
Crédit photos
Béatrice Cafieri
Réalisation mise à jour / donnée
septembre 2022