Jules Ferry à la mode durable

Dans le département, rarement un bâtiment ancien n’aura concentré à ce jour, après rénovation, autant de qualités énergétiques et environnementales. Le fruit d’un dialogue patient et millimétré entre une municipalité volontariste, sensibilisée à l’approche architecturale, et le cabinet d’architecte Marc Hotelier et Nathalie Sebbar.

Si les efforts ont logiquement porté sur la qualité de l’enveloppe (isolant naturels en bois et laine de mouton, fenêtre en bois avec triple vitrage, stores de protection solaire…), ils se sont aussi logés dans les détails. Le PVC a ainsi été banni dans les installations électriques, les revêtements de sols et la plomberie… Les peintures avec solvants ont cédé la place aux peintures minérales. Même le mobilier répond à un cahier des charges environnemental, avec des bureaux en bois massif.

Au final, les consommations (chauffage, auxiliaires, eau chaude sanitaire et éclairage) ont été divisées par 10 pour atteindre 46 kWh EP/m2 par an, soit en deçà des exigences de la RT 2012. une performance exceptionnelle pour ce bâtiment séculaire !

Extrait de la fiche “Références” – Rédaction de Laurent Gannoz 

Programme

Conservation et mise en valeur de la bâtisse originelle style « Jules Ferry » de la mairie.

Maître(s) d'ouvrage(s)
Types de réalisation
Année de réalisation
2012
Surface(s)
326 m²
Coûts
954 000 € HT
Crédit photos
Romain Blanchi
Réalisation mise à jour
septembre 2022