Réhabilitation d’un pigeonnier et d’une ferme en maison d’habitation

Situé dans une clairière à proximité de Buzet-sur-Baïse, le projet a consisté à réhabiliter des locaux à usage agricole (un pigeonnier et les ruines d’une ancienne ferme) et à les transformer en lieu de vie.

Bien qu’inspiré du style industriel et de grands concepteurs comme Jean Prouvé, ce projet réalisé en auto-construction ne ressemble à aucun autre. Ses créateurs ont soigné chaque détail, mûri chaque intervention, conçu chaque espace, dessiné chaque élément, et réalisé l’ensemble au fil de plus d’une dizaine d’années.

La réalisation paraît quelque peu hors du temps, et hors des diktats de la société de consommation car presque rien dans cette maison ou dans ce jardin ne se rencontre ailleurs : horloge, luminaire, bibliothèque, tonnelle, pergola, stockage bois, serre, coursive, volière, clôture, etc. ont été créés spécifiquement pour ce lieu d’habitation.

Ce projet fait la part belle au réemploi, au détournement d’objets et à la réinvention de pratiques dans la manière d’habiter. Le matériau privilégié pour ce faire est l’acier. Pour exemple, une cuve de chaudronnerie est disposée en coupole au-dessus de la table de jardin et sert d’ « abat-jour ». L’utilisation d’acier rouillé (acier corten) sous la forme de grilles, de plaques, de tôles, de profilés, de tiges… a été privilégiée, tant pour des éléments structurels que pour des éléments de décor.

Des boîtes, dont certaines sont mobiles, remplissent des fonctions distinctes (bureau, couchage) et permettent de moduler l’espace en fonction des besoins. Un bassin central joue le rôle de tampon hygrométrique et marque la limite entre la partie habitation et celle dédiée aux activités professionnelles.

Il en résulte une ambiance industrielle et domestique très atypique et cohérente, tant à l’intérieur du bâti qu’à l’extérieur.

Programme

Auto-construction, réhabilitation d’un pigeonnier, des ruines d’une ancienne ferme.

Maître(s) d'ouvrage(s)
Types de réalisation
Année de réalisation
2011
Surface(s)
138 m²
Coûts
165 000 € HT
Crédit photos
Gwendoline Lher - CAUE 47
Réalisation mise à jour
septembre 2022