Réinventer une barre de logements - Talence

33400 Talence

Avant :

La résidence Santillane : un immeuble de barre typique des années 1960, installé le long du cours de la libération, agit comme un rempart visuel. Véritable obstacle entre la rue et les autres bâtiments de la résidence, il referme l’espace urbain sur toute sa longueur.

Après :

Dissimuler les parkings par de la végétation, y installer des logements dans plusieurs unités, et jouer sur la déclinaison et l’animation de ses façades. Un moyen de retrouver des traversées et des échappées visuelles entre la rue et le cœur d’ilot de cet ensemble résidentiel.

Schéma de déroulement du projet / Images © Flint Architectes

 

Sur l’emplacement de l’ancienne résidence, un parking est installé dans toute la longueur, au rez-de-chaussée sur la rue. Il est recouvert d’une butte végétalisée, qui offre un lien visuel et physique depuis le cœur d’ilot jusque sur la rue.

Par-dessus sont posés six volumes, espacés régulièrement, évoquant la typologie de la maison individuelle, par l’emploi du toit à deux pentes.

Chaque volume comporte cinq étages, similaires en plan, mais traités différemment en façade. L’animation provient des légères variations de toitures et des différents matériaux pour l’habillage, qui permettent à chaque habitant d’identifier son logement

Programme

Construction de 132 logements à la place d’une résidence des années 1960

Concepteur(s)

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

8 782 m² (surface de plancher)

Coûts

Non communiqué

Crédit photos

© Stéphane Chalmeau

Liens pages web

Date de mise à jour

25/04/2019