Résidence de logements dans une pinède - La Teste-de-Buch

Allée de l'Hôpital, 33260 La Teste-de-Buch

Entre lotissements de maisons individuelles et pinède, la résidence prend le parti de la densification douce, avec une réponse d’habitat intermédiaire qui s’adapte particulièrement bien aux entre-deux.
planceh-laurey

Plutôt qu’une barre de 22 logements :
1/3 petites unités, avec 6 à 8 logements maximum chacune,
implantées sans alignement, avec de légers décrochages.

Plutôt qu’un lotissement pavillonnaire :
2/des maisons en bande dont la configuration spatiale
et proximité génèrent automatiquement de la rencontre

Plutôt qu’un hall commun à tous :
3/des entrées individuelles, soit directement en RDC,
soit par un escalier en galvanisé.

Plutôt qu’un logement social bas de gamme :
4/des appartements lumineux, aménagés sans perte d’espace et économes en énergie
(menuiseries aluminium, capteurs solaires de production d’eau chaude, pompes à chaleurs…).

Plutôt qu’une enclave sans issue :
5/des cheminements traversants qui longent les unités bâties
et invitent tout un chacun à la balade dans la pinède.

Plutôt qu’un espace-parking sous les fenêtres :
6/le séjour et les chambres sont orientés au Sud, vers la pinède
tandis que les stationnements sont regroupés à l’Est, à l’une des entrées.

Plutôt qu’un parc artificiel nouvellement planté :
7/un ensemble qui se fond dans la pinède environnante
dont les arbres ont été au maximum conservés.

Texte et schéma : CAUE de la Gironde

Programme

Un projet de densification douce d’un tissu pavillonnaire existant

Concepteur(s)

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

30 logements/hectare

Coûts

1 950 000 € HT env.

Crédit photos

Un Nuage Sous le Bras

Date de mise à jour

20/04/2016