Le présent projet est implanté sur la commune de Montataire. Le programme comprenait la constuction de 41 logements mixtes dont 20 appartements et 8 maisons PLU et 13 appartements PLS pour remplacer une cité HLM devenue obsolète qui datait de 1929. Description de l’agence : “Plus qu’une reconstruction, il s’agit d’un projet urbain de restructuration du quartier selon plusieurs axes de conception : Créer une mixité urbaine par un traitement général différencié des bâtiments ; élaborer une transition avec le bâti existant (tissu pavillonnaire du coteau au sud, tissu des collectifs du plateau au nord) par une variété typologique appropriée (gabarit compris entre R+1 et R+3), les bâtiments se distribuant de part et d’autre d’un axe longitudinal fait d’une succession d’espaces publics ; Intégrer dès la conception des habitats une procédure de relogement adaptée à la population du quartier et favoriser la mixité sociale ; Affirmer la dimension paysagère du projet urbain et apporter un soin particulier au traitement des espaces extérieurs (soutènement, clôtures, murets?) pour asseoir les bâtiments sur un sol à la déclivité irrégulière et bien intégrer l’ensemble de l’opération dans son environnement ; Traiter les façades côté rue pour préserver le caractère urbain et ménager des vues entre les immeubles pour aérer les espaces ; Créer des cheminements piétons pour structurer des liaisons inter-quartiers et aménager un square dédié à la petite enfance en bordure ouest de l’opération ; Optimiser le nombre de places de stationnement. ? l’échelle du projet urbain, un dispositif de plan masse offre les porosités qui créent les liens inter-quartiers. ? l’échelle des trois ensembles de bâtiments créés, en cherchant les orientations les plus favorables, chaque typologie correspond à une fonction spécifique : Les deux bâtiments collectifs dessinent un front urbain et accueillent deux placettes ; Le bâtiment semi-collectif relie le tissu pavillonnaire existant au projet d’ensemble ; Les huit maisons individuelles viennent compléter la zone pavillonnaire. L’ensemble de l’opération a obtenu le label Habitat & Environnement. L’isolation des bâtiments s’effectue par l’extérieur sur mur monobrique, l’alimentation en eau chaude sanitaire est solaire pour les maisons. Le choix des systèmes constructifs et des matériaux traduit les mêmes exigences concernant les performances énergétiques et la qualité environnementale : ossature de la structure en maçonnerie, charpente bois, couverture zinc (cassettes Dexter sur les logements individuels), menuiseries extérieures bois et PVC, revêtement des façades en enduit ITE, Eterclin et Minéralis.” Info visites : Projet visible depuis l’espace public.

Programme

Constuction de 41 logements mixtes dont 20 appartements et 8 maisons PLU et 13 appartements PLS
Intérêt du projet : Certification environnementale : label H&E Qualité.

Maître(s) d'ouvrage(s)
Année de réalisation
2008
Surface(s)
2448 m² SHON
Coûts
3900000 € HT
Crédit photos
Agence Rémy Lacau
Réalisation mise à jour
septembre 2022