Résidence sociale « les Noés » - La Verrière

2 avenue des Noés, 78320 La Verrière

La résidence sociale ‘les Noés’ se situe entre un quartier pavillonnaire et le quartier d’habitat social du Bois-L’Etang de la Verrière. Sa réalisation s’inscrit dans le cadre de la démolition en 5 phases d’un foyer des années 1970 et la construction d’une nouvelle résidence sociale composée de logements autonomes sur une partie des terrains laissés libre par la démolition. Construit en 1972, le foyer de travailleurs migrants, se composait à l’origine de 498 chambres individuelles réparties en 3 bâtiments de 5, 7 et 9 étages. La configuration architecturale et urbaine du foyer, archétypale des années 1970, l’obsolescence du bâti disproportionné à l’échelle de la ville, l’effet de surpopulation, les difficultés sociales, sanitaires, sécuritaires et gestionnaires, de même que son absence de réhabilitation portant préjudice à l’image de la commune, ont conduit à concevoir un projet d’ensemble de reconstruction de résidence sociale de 200 logements autonomes. En 2002, la Sonacotra se porte acquéreur du foyer et propose de démolir le foyer actuel, composé de 3 ailes et d’une partie centrale regroupant les paliers d’étages et les 2 cages d’ascenseurs. Un concours d’architecture est remportée en mai 2002 par le cabinet Cremonini, Lauvergeat & Paccard. Son projet s’est distingué par sa qualité architecturale avec des bâtiments bien intégrés dans le tissu pavillonnaire, une bonne prise en compte des contraintes d’urbanisme et un respect de l’enveloppe financière prévisionnelle ainsi qu’un respect des usages. Construite sur un terrain de 5800 m2, la résidence comprend 5 bâtiments de 3 étages orientés est-ouest sur un RdC commun, l’ensemble situé au cœur d’un jardin paysager. Sans grande massivité, les bâtiments disposés en peigne permettent d’éclairer à nouveau l’avenue, d’offrir désormais des pignons aux voies ferrées et des transparences entre l’espace public et le jardin de la résidence et de jouer sur l’ensoleillement des logements. Les services communs en béton lasuré sont en RdC. On y accède par un trottoir extérieur protégé en liaison visuelle directe avec l’avenue et avec le parc. Ce trottoir permet de décoller les 3 niveaux de logements, rythmés par la présence de volets battants non symétriques toute hauteur, de décalages des fenêtres et du marquage du dernier niveau. Chaque bâtiment en béton avec enduit clair comprend 40 logements. Posé sur un léger socle par rapport au jardin, il a son propre hall d’entrée identifiable. Les parties communes sont éclairées naturellement et permettent des transparences sur les coursives et des fuyantes paysagères profondes. Les 200 studios sont entièrement meublés et équipés et permettent la totale autonomie du résident. Malgré de petites surfaces, l’espace travaillé dans sa largeur se dilate. La présence de grandes fenêtres verticales étroites renforce l’effet. Le projet comprend 180 studios de 15m2 équipés d’une salle d’eau, de WC et d’une petite cuisine et 20 studios de 20m2 possédants le même équipement adaptés aux personnes à mobilité réduite.

Ce bâtiment a fait l’objet d’une fiche projet par le CAUE 78 (fiche à télécharger).

Programme

Résidence sociale de 200 studios avec services

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

5224 m2

Coûts

11 184 128 € TTC coût global de l'opération / coût travaux de la nouvelle opération de construction : 5 400 000 € HT

Documents

Crédit photos

Hervé Abbadie, © Cremonini-Lauvergeat & Paccard, © Christelle Lecoeur

Date de mise à jour

05/08/2013