Le projet s’inscrit en cœur de bourg, en lien avec l’accueil de loisirs existant.
Le dialogue avec le contexte permet d’intégrer l’architecture contemporaine dans le site. Le restaurant scolaire s’implante en belvédère sur le paysage rural et s’installe dans la pente pour se connecter à la cour existante de l’Accueil de loisirs sans hébergement (ALSH).

Le bâtiment assis sur un socle en béton, permet ainsi de loger les espaces techniques. L’élévation est constituée de deux volumes : un premier volume en béton, à l’image du socle, accueille les cuisines (pièces humides) ; un second, reprenant la volumétrie traditionnelle, loge les salles à manger des enfants.
L’espace intérieur est traversant et permet une réelle connexion au paysage par un travail de cadrage. Le volume ainsi créé, bénéficie d’un plafond « cathédrale » baigné de lumière naturelle avec un traitement soigné de l’acoustique.

Le projet emploie des matériaux biosourcés (bois paille, bois massif, fibres de bois compressées…). Il les place selon la destination des locaux (locaux humides traitées de manière conventionnelle notamment les cuisines). Les couvertures sont végétalisées sur les toitures étanchées pour temporiser les eaux pluviales. De même que les murs en paille, elles permettent d’augmenter le déphasage thermique. Les volumes traversants favorisent une ventilation naturelle des salles à manger en période estivale (verrière en toiture). Le bâtiment est raccordé au réseau de chaleur communal biomasse déjà en place.
(Texte : CAUE de Loire-Atlantique, d’après un texte du maître d’œuvre)

Approche environnementale :
  • Bâtiment équivalent BEPOS E3C1 non certifié – Cep Projet = 31.6 kWhep/m².an
  • Construction ossature bois et paille en murs et toitures (caissons préfabriqués)
  • Locaux humides et cuisines réalisés en béton armé
  • Charpente, murs et toitures en murs bois paille (origine Pays de la Loire), menuiseries extérieures en aluminium, brise-soleil bois, bardage bois douglas brut non traité (origine Bretagne), couverture végétalisée extensive
  • Complément d’isolation biosourcée en laine de bois compressée
  • Matériaux second œuvre : parements intérieurs bois massifs et multiplis, plafonds et habillages fibres de bois compressées en plafonds et murs (acoustique), peintures écologiques
  • Chaufferie centrale biomasse communale, ventilation double flux
Programme

Construction d’un restaurant scolaire et de cuisines de production de 240 repas

Maître(s) d'ouvrage(s)
Année de réalisation
2021
Surface(s)
590 m² SDP
Coûts
Total des travaux : 1 517 270 € HT Terrassement VRD : 135 000 € HT Démolition désamiantage (préau existant déconstruit sur l'accès livraisons) : 19 500 € HT Equipements de cuisine : 148 000 € HT
Crédit photos
Adis TATAREVIC, MOST PHOTOGRAPHIE
Distinction(s)
Finaliste au Prix Aperçus 2023, prix d'architecture, d'urbanisme et d'aménagement de Loire-Atlantique Lauréat du Prix National de la Construction Bois 2021
Réalisation mise à jour
janvier 2024
debug, no arrray