Restructuration du Centre de cure médicale Pignelin (70 lits). - Varennes-Vauzelles

rue des 4 cheminées, 58640 Varennes-Vauzelles

Le site du Centre de Cure Médicale de Pignelin est constitué d’un ensemble de bâtiments d’époques et d’aspects divers. Cette hétérogénéité architecturale engendre des problèmes de fonctionnement pour l’établissement, compte tenu notamment, des différences de niveau entre les différents corps de bâtiments. Le projet a pour objet la reconstruction de 70 lits en lieu et place des bâtiments existants inadaptés à l’accueil des personnes âgées et au travail du personnel. Il s’agit d’un bâtiment en R+ 3 sur sous sol comprenant :

Au sous sol : une cuisine d’assemblage, des locaux techniques et logistiques, des locaux du personnel.

Au rez de chaussée: une unité de 10 lits pour patients « déambulants »; des locaux de vie et d’animation.

Aux étages : 3 unités de 20 lits. L’entrée principale actuelle par le V120 est conservée ainsi que l’accès ambulance.

Le projet se développe en prolongement du bâtiment principal existant, le V120, sur des niveaux de plancher identiques. Dans cette continuité, le bâtiment crée ne dépasse pas les hauteurs de toitures actuelles. Par cette opération, le Centre de Cure devient un bâtiment unitaire au fonctionnement cohérent. Certaines parties existantes des bâtiments les plus anciens sont conservées, car il ne s’agit pas de nier l’histoire de ce site, mais, de s’inscrire dans sa continuité et son identité. L’aile sud est maintenue ainsi que le mur extérieur de l’aile nord, formant ainsi une enceinte contenant l’ancienne cour d’honneur, le jardin. Celui-ci est replanté et aménagé de terrasses et promenades. Les lieux de vie et d’animation s’ouvrent et se prolongent ainsi largement sur l’extérieur.

Espaces verts

Seul un arbre à haute tige est détruit pour les travaux d’aménagement de la rampe d’accès à la cour de service. Tous les autres arbres du site sont conservés. Les espaces extérieurs transformés sont végétalisés ou engazonnés : plantation d’arbres à hautes tiges, d’espèces odorantes pour le jardin à l’ouest ; construction d’une treille contre le mur Nord; engazonnement pour toutes les zones qui ont été transformées ou endommagées par les travaux. L’intervention sur la végétation existante est donc très minime et consiste avant tout à des ajouts de plantations sur des espaces verts déjà existants.

Stationnement

Les capacités d’hébergement étant maintenues, le projet conserve le nombre de places de stationnement présents sur le site. Les places de parking supprimées pendant l’opération sont toutes recréées (une place handicapée est alors aménagée).

Matériaux

Les matériaux de façades reprennent des teintes et aspects naturels : béton lazuré couleur brique, panneaux de bois bakélisé rouge et brun, peinture minérale blanche pour la partie en articulation avec le V120, ménageant modernité et continuité. Les murs conservés reçoivent des enduits de teintes identiques (blanc cassé) aux bâtiments anciens existants En toiture, les ardoises déposées sont réutilisées faisant ainsi jonction entre la partie créée et l’aile sud conservée.

Conclusion

Le projet propose de redonner une unité à l’ensemble du site de Pignelin, tant en terme de fonctionnement, qu’en terme d’aspect. Le bâtiment créé, par son gabarit, par le traitement minimaliste de ses volumes, par la pérennité de ses matières et teintes, dans la nature de ses rapports entre l’intérieur et l’extérieur, s’inscrit dans le contexte pré-existant, tout en prenant parti dans la recomposition du site pour devenir un lieu de vie à dimension humaine.

(SEXTANT architecture)

http://www.sextant-architecture.fr/

Programme

Construction de maisonnées (capacité d’accueil de 70 lits) comprenant trois maisonnées de 20 lits, une maisonnée de 10 lits, séjours, salle à manger, salle polyvalente, salle d’ergothérapie, de kinésithérapie, locaux de soins et cuisine de réchauffement

Concepteur(s)

Année de réalisation

Surface(s)

4 500 m2 (SHON); 5 760 m2 (SHOB); 2 910 m2 (SU)

Coûts

5 519 400 € (HT)

Crédit photos

Christophe Camus

Date de mise à jour

25/11/2016