Restructuration & extension du centre périscolaire

20 rue de la tuilerie, 25480 École-Valentin

Pour redonner une nouvelle organisation et cohérence au centre périscolaire en sureffectif au niveau de l’accueil, le projet redéfinit l’organisation globale et requalifie les liaisons entre les différentes entités, garantissant la fluidité et la sécurité.

L’intervention en site occupé, s’est traduite par une restructuration globale du bâti existant et par la création de 3 extensions. L’organisation interne a été repensée autour de deux circulations croisées centralisant les services, et sécurisant les accès aux sites. Les extensions viennent envelopper l’existant pour redonner une image plus attractive à l’ensemble.

L’enveloppe extérieure se veut naturellement sobre au travers d’une finition métallique rappelant l’effet tuile au travers d’un bardage en écaille métallique, venant se démarquer de l’existant et renforçant l’aspect ludique du site. Ce choix de matériaux a été guidé d’une part par son aspect, mais aussi pour la pérennité du produit. La mise en œuvre sur la toiture d’une finition type zinc à joint debout, donne un aspect cabane à l’ensemble, un aspect cocon appréciable pour un centre périscolaire. Ponctuellement, les sous-faces de toit sont finis en lame bois en pose claire-voie pour marquer les accès et offrir également une meilleure acoustique, comme sous le préau.

La première extension s’ouvre sur le parking, et regroupe le nouvel accueil, une salle de réunion, des bureaux pour les encadrants et une nouvelle salle d’activité adapté aux plus jeunes. La deuxième extension sur la cour, permet d’agrandir la salle de restauration existante afin de créer un espace dédié aux plus petits (compris vestiaires et bloc sanitaire adaptés). Pour finir, la troisième extension au nord permet de réaliser un nouveau bloc sanitaire complet pour les enfants et des locaux destinés au personnel.

Ce projet a été conçu comme un bâtiment selon deux faces : depuis l’espace public, le bâtiment laisse apparaître une architecture monobloc et plutôt opaque, avec quelques interstices dans le bardage ou des fenêtres laissant transparaître la vie intérieure. Les façades opposées donnant sur la cour de récréation agrandie, présente de larges baies laissant place à une totale transparence.

(Texte : La fabrike)

Concepteur(s)
Maître(s) d'ouvrage(s)
Année de réalisation
2018
Surface(s)
Extension : 275 m² / Réhabilitation : 470 m²
Coûts
889k € (HT)
Crédit photos
Documents graphiques : LA FABRIKE : architectes / Photos : Nicolas Waltefaugle
Contact
Mme GEORGES