Euralille – la ville continue Dans la deuxième phase d’Euralille, qui consistait à ancrer le projet à la ville, le développement de I’îlot Saint-Maurice 3D fut un pas important. Il ne s’agissait pas simplement d’un projet de frange. Par sa situation clé, son programme intense et par son échelle, il devenait l’un des grands îlots – ayant chacun son programme et sa propre identité – qui structurent Euralille. CONTEXTE A moins de mille mètres du centre ville historique et à coté du nouveau centre d’affaires d’Euralille, le terrain se trouve paradoxalement dans une situation périphérique, avec des conditions contradictoires. Les faubourgs sont caractérisés par leur fragmentation et la juxtaposition de différentes échelles. Simultanément le site fait partie d’une chaîne verte, avec comme mailles avoisinantes l’arboretum du Cimetière de l’Est et le Jardin des Dondaines. A l’Ouest, la nouvelle infrastructure du boulevard périphérique, la gare TGV et les tours dominent le paysage. SITE Un tapis d’arbres solitaires et de masses boisées ainsi que l’infrastructure des routes périphériques fixent la topographie ondulante du terrain. Une contre-allée surélevée, la rue de Luxembourg longe le boulevard périphérique et forme un belvédère ouvrant le paysage. PROGRAMME En concordance avec cette localisation le programme donné de logements et activités/lieux de travail était de haute densité : 200 habitationsIhectare. Il demandait une mixité typologique tant urbaine qu’architecturale et se fragmentait en opérations de taille comparable. On compte 17 000 m? shon de surfaces tertiaires (trois opérations le long de la rue de Luxembourg et du boulevard périphérique) et 455 logements (6 opérations de logements en coeur d’îlot dont une regroupant 15 maisons individuelles), le tout accompagné de 15 000 m2 d’espace public. L’ensemble de ces conditions réclamait un projet cohérent avec une forte identité qui permettait d’assurer la transition entre les différentes formes urbaines et inscrivait la mixité comme un principe structurant. Projet présenté lors de l’exposition Habitat contemporain en pays lillois à la Maison de l’Architecture et de la Ville

Programme

200 logements/hectare

Année de réalisation

Coûts

non communiqué

Crédit photos

Maison de l'Architecture et de la Ville

Date de mise à jour

04/09/2009