Siège de la communauté de communes de la Beauce Loirétaine

345 Chemin des Ouches, 45410 Sougy

Qualité urbaine / d’insertion

Le bâtiment est situé sur la commune de Sougy. Il est positionné à l’interface entre le bourg et les champs et connecté avec le parking de la salle des fêtes communale, ainsi mutualisé. Sa position est au croisement de trois contraintes :
– fonctionnelle (accès et stationnement),
– position symbolique d’un lieu collectif facilement repérable,
– conception bioclimatique favorisant les apports solaires gratuits maîtrisés plein sud.

La conception en étage répond au souci de réduction d’artificialisation des sols, de compacité thermique du bâti, d’échelle symbolique dans le paysage communal et de dégagement de vues lointaines pour les usagers.
La noue creusée au sol en périphérie du bâtiment permet à la fois le traitement sur la parcelle des eaux pluviales collectées en toiture, mais aussi une mise en valeur visuelle du bâti et la mise en scène affirmée de ses accès par des pontons bois.

Qualité architecturale

Le bâtiment assume sa dimension institutionnelle par la simplicité sculpturale de sa forme et l’emploi de matériaux nobles et durables :
– panneaux minéraux en RDC,
– couverture et bardage zinc en étage, avec continuité du parement,
– bardage bois uniquement pour les façades abritées (coursives et loggias).

Organisation, distribution du programme

Groupement des fonctions « nobles » autour de l’entrée et de la cage d’escalier : accueil du public, salle du conseil, bureaux DGS et président.

Distribution privilégiée des bureaux côté sud, les locaux techniques et de service formant un tampon thermique côté nord.

La distribution intérieure et les systèmes techniques (dimensionnement du TGBT, de la ventilation mécanique et du système de chauffage) sont adaptés pour une extension potentielle de 30 % de la surface actuelle par prolongement du volume à partir du pignon ouest.

Système(s) constructif(s)

  • Fondations traditionnelles en béton armé.
  • Plancher bas du RDC en poutrelles / hourdis bois.
  • Façades porteuses en ossature bois isolée en ballots de paille (efficacité thermique et bilan carbone positif).
  • Refends intérieurs en agglos béton (solidité, inertie thermique et affaiblissement acoustique).
  • Plancher d’étage collaborant acier / béton (inertie thermique, affaiblissement acoustique, esthétique et traitement phonique du RDC).
  • Charpente bois et isolation de toiture en ouate de cellulose.
  • Menuiseries extérieures bois/alu avec dispositifs brise-soleil.

Qualité(s) d’usage

La conception du projet et le choix des matériaux et systèmes constructifs permettent d’offrir les avantages suivants au personnel, aux élus et à la collectivité :

  • Des coûts d’exploitation minimaux grâce à la sobriété énergétique.
  • Confort d’été assuré sans climatisation.
  • Lumière naturelle et vues sur le paysage depuis tous les postes de travail.
  • Espaces extérieurs abrités accessibles depuis les deux niveaux.
  • Hautes performances acoustiques : affaiblissement phonique entre bureaux, faible niveau de réverbération intérieure.

Dimension environnementale

Grâce à sa conception bioclimatique, à la qualité thermique de son enveloppe et à son très bon niveau d’étanchéité à l’air, la construction atteint le niveau PASSIF (15 kWh m²/an pour le chauffage et la ventilation), ce qui réduit considérablement les rejets de CO² liés au fonctionnement de l’établissement.

L’emploi de matériaux bio-sourcés ou recyclés (ossature bois, isolation paille et ouate de cellulose, plafonds en fibres d’épicéa, sols en linoléum) compense le bilan carbone du béton mis en œuvre.

La construction réduit son impact climatique (rejets de gaz à effet de serre), respecte l’environnement mais aussi la santé de ses occupants grâce à la qualité de son ambiance acoustique et hygrothermique.

Rôle du CAUE

Dans le cadre de la programmation de la consultation, le CAUE du Loiret a été sollicité par la collectivité, en lien avec la communauté de communes, plus particulièrement pour animer une réflexion préalable à la restructuration de l’îlot de la mairie de Sougy.
Le CAUE a établi un pré-diagnostic et proposé différentes hypothèses pour l’implantation de l’hôtel communautaire en mettant en avant les incidences sur le devenir du cœur de bourg, le fonctionnement des équipements et l’organisation des déplacements et espaces de stationnement. Des références ont permis d’étoffer les enjeux et le programme des aménagements et espaces publics envisagés.
Ces éléments ont permis d’animer la concertation entre les membres du groupe de travail constitué pour suivre le projet, avec la commune de Sougy et la communauté de communes de la Beauce Loirétaine. Les conclusions ont été intégrées au cahier des charges de la consultation de maîtrise d’œuvre.

Textes : SCOP-ARL d’architecture B-A-Bo, CAUE du Loiret

Programme

Bureau des agents et d’accueil du public, salle du conseil, archives, locaux du personnel…

Année de réalisation
2022
Surface(s)
330 m²
Coûts
1 013 000 euros HT (VRD compris)
Crédit photos
CAUE du Loiret
Réalisation mise à jour / donnée
novembre 2022