Le projet a été conçu en concertation avec les habitants. Le thème de l’île a été choisi et vient compléter le paysage ligérien développé sur le secteur et permet de jouer avec la topographie que propose la parcelle en creux en créant deux niveaux de jardin et d’usages : un accès direct depuis le niveau référent des espaces publics alentours, et l’autre plus secret et protégé des nuisances de l’axe du Général de Bollardière : le jardin bas. Un grand module sculptural en bois est conçu pour accueillir de nombreuses activités ludiques (toboggan, grimpe, cabane, gradines) et des espaces conviviaux, ou de repos (table de pique-nique, solarium). En niveau bas, d’autres jeux se raccrochent à la thématique (bateau, hamac en filet, îlets et rochers en bois, troncs couchés).
Le jardin est ourlé d’un écrin végétal qui prend place sur les talus existants maintenus sur les franges nord-ouest, sud-est et sud. La palette végétale proposée vient enrichir le choix des plantations déjà en place sur le secteur (Parc Ligérien) d’espèces rustiques proposant des matières et floraisons, feuillages d’automne et écorces aux couleurs chaudes présentant des intérêts esthétiques étalés dans l’année. Le projet a été conçu en concertation avec les habitants.

Approche environnementale :
Projet réalisé en matériaux durables et naturels : bois de robinier (bois de pays non traité), gravier roulé, paillage végétal, clôtures en châtaignier.

Bureau d’étude : TUGEC (Voirie et réseaux divers – VRD)
SAMOA – maître d’ouvrage mandataire

Programme

Aménagement d’un jardin de proximité conçu en concertation avec les habitants, aire de jeux modulaire en bois

Maître(s) d'ouvrage(s)
Autre(s) acteur(s)
Types de réalisation
Année de réalisation
2014
Surface(s)
1 577 m²
Coûts
340 000 € HT
Crédit photos
Jean-Dominique Billaud - Nautilus
Réalisation mise à jour
septembre 2022
debug, no arrray