Cet ancien corps de ferme, une maison d’habitation accolée à une bergerie, a été rénové avec soin et transformé en gîtes.

Les deux parties accueillent désormais deux logements distincts. Le volume monolithique du bâtiment a été conservé, et la pierre mise en valeur par des éléments contemporains en bois et métal (menuiseries, chéneau, structure, mobilier …).

On retrouve ici une attention particulière à l’histoire du lieu, comme dans le salon de l’ancienne bergerie (à l’ouest), où une partie des anciennes mangeoires a été conservée, presque comme une double cloison.

Sur la façade Est la toiture se prolonge et vient s’appuyer sur les murs extérieurs à découvert, créant un abri, un espace intermédiaire dedans – dehors, qui évoque la silhouette des maisons landaises.

La plupart des ouvertures existantes ont été conservées, et des nouvelles créées. Soigneusement dimensionnées dans l’esprit des anciennes, leurs cadres en métal viennent se poser au nu de la façade.

Les pièces de vie sont placées au sud, afin de profiter de l’ensoleillement et de la vue sur la Garonne en contrebas à travers de grandes ouvertures.  On retrouve ainsi les autres pièces au nord, et certaines chambres à l’étage éclairées par des fenêtres de toit.

 

Un auvent (photo n°3 sur la gauche) accompagne les entrées sur la partie nord, pour protéger des intempéries, et se termine par un hangar de stockage. La façade sud, quant à elle plus ouverte, offre à chaque logement sa terrasse indépendante.

 

 width=

 

Programme

Réhabilitation d’un corps de ferme, et transformation en gîtes.

Concepteur(s)
Maître(s) d'ouvrage(s)
Types de réalisation
Année de réalisation
2012
Surface(s)
296 m²
Coûts
600 000 € soit environ 2027 € /m²
Crédit photos
Art’Ur Architectes
Liens page web
Réalisation mise à jour / donnée
septembre 2022