La traversée du bourg de Comps - Comps

Route départementale 133, 33710 Comps

«RD 133 E5 – 122 km/h EN TRAVERSE »

La sécurisation de la traversée du bourg ne devait pas se faire au détriment des éléments qualitatifs qui le composent comme les passe-pieds moins formels que des trottoirs, des espaces jardinés visibles depuis la rue…  Comps offre en effet une ambiance rurale préservée, avec peu d’empreinte urbaine.

Le projet relie plusieurs petits espaces publics (place de l’église, parking d’appoint, parc de la mairie) entre eux et travaille les connexions à l’axe traversant passager.
plan atelier arcadie

comps5
Rues jardinées (euphorbes, buis…)

Cette réappropriation des espaces publics du village et de son aspect jardiné passe notamment par la végétalisation des rues au pied des limites de propriété, par l’emploi parcimonieux mais régulier de végétaux (euphorbes, buis…) et par une signalétique particulière en acier corten déclinée en bornes indiquant les noms de rue ou en numéros de maisons. Ces interventions douces et discrètes contribuent à créer une continuité visuelle, un sentiment d’unité et à valoriser l’identité rurale du village.

comps3

« Le vocabulaire utilisé pour accompagner ces évolutions repose sur l’idée d’un territoire jardiné. La réalisation concrétise l’idée de poursuivre le vocabulaire du jardin dans toutes les situations : plantation d’une collection arborée, banquette de buis, bas-côtés jardinés, renouvellement des arbres du parc… »* Citation de l’agence

Les principes de l’aménagement :

comps8

– adapter le paysage de la voie sans remettre en cause son identité rurale ;
-révéler le paysage traversé par la route (place et parc de la mairie, école, rue de l’église …) ;
-construire une image nocturne en révélant le patrimoine arboré et bâti ;
-renforcer les paysages traversés par des espaces publics qui offrent une circulation piétonne.

Programme

Aménagement urbain et paysager de centre-bourg

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

Non renseigné

Coûts

Non communiqué

Crédit photos

CAUE de la Gironde

Date de mise à jour

15/01/2019