“Les mots du maître d’oeuvre”

Le Tribunal Judiciaire de Bobigny fait le choix du bois et du modulaire pour la délocalisation temporaire de ses services pendant sa grande rénovation

Le Tribunal Judiciaire de Bobigny a réalisé en 2021, sous l’impulsion du Département Immobilier du Ministère de la Justice, le premier chantier de sa grande rénovation. La délocalisation temporaire du service des affaires familiales et de la 1ère chambre est effective depuis le mois de septembre 2021 dans un bâtiment neuf. La mission confiée à l’atelier d’architecture Roggwiller est de concevoir et construire un bâtiment modulaire de plus de 1 200 m2 sur la parcelle du tribunal de Bobigny permettant d’assurer la continuité des services pendant les travaux de rénovation du bâtiment historique.

En réponse aux nombreuses contraintes du site, la solution modulaire bois s’est naturellement imposée. Le Ministère de la Justice a été séduit par les nombreux avantages de ce mode constructif : rapidité de mise en œuvre, limitation des nuisances, évolutivité et prise en compte des enjeux environnementaux. Dès lors, le principal enjeu était d’ordre fonctionnel, il s’agissait notamment de   maintenir un lien entre les différentes juridictions du Tribunal. La maîtrise d’œuvre a opté pour l’emprise du parking ancien, au plus proche de « l’aile Hardouin » du Palais de Justice.  La communication entre les deux entités est assurée par une passerelle aérienne couverte. Il était primordial que le Tribunal conserve un accès centralisé pour tous ses services.

Architecture extérieure et intégration au site – Par son implantation en retrait des voies publiques, le projet préserve les espaces végétalisés périphériques de la parcelle. La composition architecturale est telle qu’elle favorise l’interaction entre les espaces intérieurs et les extérieurs. La typologie en U tend à créer une intimité, un sentiment d’intériorité à l’échelle de la parcelle. Volumétriquement, la construction opère une transition entre les maisons pavillonnaires voisines en R+1, l’aile Hardouin en R+2 et le bâtiment principal du TJ en R+9. Bien qu’en continuité du Tribunal, le projet affirme son indépendance. Les matériaux de façade contrastent avec la brique du Palais de justice et donnent de la visibilité à l’équipement notamment depuis l’avenue Paul Vaillant Couturier. Les pignons et le couronnement du projet sont traités en enduit gris clair lisse, donnant l’impression d’un ruban qui s’enroule autour du bâtiment. Il offre un cadre aux autres façades bardées de panneaux bois stratifiés. Les lames de bois verticales rapportées en façade apportent de l’épaisseur et amplifient le contraste avec les façades enduites. Le rythme de façade est complété par des brises soleils faits de lames aluminium horizontales. Ces dernières garantissent la sûreté du bâtiment et gèrent l’apport solaire dans les bureaux.

Architecture intérieure – Les espaces intérieurs se développent sur 1239 m² organisés, du fait du mode constructif choisi, de manière simple et rigoureuse. Les circulations horizontales sont centrales, elles desservent de part et d’autre des bureaux. La circulation verticale principale est placée dans le prolongement du hall, créant ainsi une percée visuelle vers les espaces plantés de la parcelle. Les espaces d’attente sont placés à l’entrée des services, avant contrôle d’accès. Traités comme des espaces ouverts, ils apportent de la lumière et des perspectives visuelles aux circulations.

Un mode constructif d’avenir – L’appel d’offre lancé en juin 2020 a été remporté par l’entreprise Europe et Communication, constructeur de bâtiments modulaires. Elle a réalisé les travaux de préfabrication et pré-montage de l’ensemble des près de 50 modules bois dans son atelier francilien d’Orgeval (78) avant de les livrer et de les assembler sur site pour réaliser les dernières finitions.

Les modules bois tridimensionnels sont réalisés à base d’une structure poteaux-poutres dont la provenance est exclusivement française.

Programme

Rénovation et mise aux normes électriques du TGI de Bobigny, incluant la construction d’un bâtiment modulaire et des travaux de mise en sûreté.

Types de réalisation
Année de réalisation
2021
Surface(s)
1 239 m²
Coûts
6,3 M€ HT
Crédit photos
Atelier Roggwiller
Réalisation mise à jour / donnée
novembre 2022