Troisième lieu, Cappelle-en-Pévèle

16 rue de la Ladrerie,

Les enjeux du projet sont éminemment liés au rassemblement de différents programmes qui étaient dispersés dans la commune, et que la maitrise d’œuvre et maitrise d’ouvrage ont rassemblé, en cours d’études, sous un même toit. L’idée partagée n’était pas de « fabriquer » mais de « faire avec un contexte » un lieu citoyen, ouvert, visible et en accointance avec la commune.

L’étroite collaboration tout au long du projet a même permis d’introduire un espace pour les boulistes au sein du tiers lieu, et ainsi de fédérer des publics très divers autour du travail, de la petite enfance, de l’accès à la lecture publique et du loisir avec les boulistes ou les joueurs de cartes. La collaboration architectes se prolonge aujourd’hui avec le souhait de la commune de réaliser des aménagements complémentaires pour les boulistes et la réalisation d’assises extérieures dans une démarche de réalisation participative avec les habitants et en prolongeant une démarche de réemploi.

Cette démarche de réemploi, proposée par Hart Berteloot, a été mise en place sur le projet avec la réalisation de cloisons textiles modulables et acoustiques réalisées avec la designer Anne Masson à partir d’un stock d’invendus de tapis de sol d’une entreprise locale.

Le projet de troisième lieu s’inscrit dans une double catégorie, à la fois Trans Europ Archi par la collaboration menée avec la designer Textile Anne Masson qui est installée à Bruxelles, mais aussi avec la catégorie typologie créative avec un troisième lieu construit dans une commune de 2500 habitants.

Outre l’étroite collaboration entre designer et architectes, Anne Masson a apporté son savoir-faire et inventivité en matière de textile, mais aussi son envie, dans une collaboration avec un territoire, de travailler avec une entreprise locale de tapis de sol.

La seconde catégorie qui intéresse le projet est celle du lieu productif car les événements des derniers mois ont bien montré la carence réelle aujourd’hui de l’absence de lieux comme ceux-là dans les communes péri-urbaines, retirées et loin des agglomérations. Un troisième lieu comme celui-ci est un acte politique important pour un petit village. Cette grande halle modulable en bois accueille aussi bien les étudiants, le travailleur indépendant, la femme seule souhaitant travailler en confiant son bébé au relai de la PMI installé lui aussi dans les lieux, le lecteur abonné, les boulistes… C’est le lieu qui compense aujourd’hui la fermeture des derniers bistrots et bureaux de poste de village.

La réponse architecturale à cette typologie iconoclaste est une double halle : une première modulable (avec ses cloisons textiles) est construite à partir de portiques en bois, face à un vaste ensemble vitré au sud vers un jardin et une seconde halle plus refermée au nord qui accueille l’ensemble des services.

Projet mené avec une économie de moyens très limités, d’où la réponse architecturale d’une construction simple et compact sans second œuvre.

©HBAAT

Prix d’A 2019

Photographies haute résolution

Programme

Construction d’un tiers lieu sur une parcelle étroite et longue au cœur du petit village de Cappelle-en-Pévèle. Activités larges : boulodrome, médiathèque, cuisine collective, lieu pour l’harmonie municipale, joueurs de cartes, et espace informatique à destination des personnes qui n’ont pas accès à internet.

CRITÉRES HQE :

Bâtiment BBC RT 2012 – 20%

– conception bioclimatique

– forme simple et compact avec une façade nord opaque et une façade sud entièrement ouverte mais avec une protection solaire induite par l’architecture

– choix de matériaux réduits

– performance de l’enveloppe

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

520 m2 (SP)

Coûts

1 190 692 Euros/HT (2015)

Crédit photos

© HBAAT Frédéric Delesalle

Date de mise à jour

21/04/2020