Un cimetière paysager - Villegouge

Allée de l'église, 33141 Villegouge

Un  «  cimetière paysager  » est conçu pour offrir une grande place à la végétation, et ressemble presque à un parc ou un jardin. Voici un exemple réussi ici.

Le cimetière existant derrière l’église  est clôturé par des murets en pierre. La commune souhaite    l’agrandir sur la parcelle voisine. Le nouveau cimetière vient s’y installer, les aménagements se font discrets et sobres, comme un prolongement des champs et des jardins voisins.

Le cimetière descend en pente douce et suit la courbe de la route. L’entrée est encadré d’un muret en pierre bas, pour mieux se fondre dans l’existant. Une clôture végétale (de charmes) épaisse et haute encadre un portail plus large qui donne sur l’allée principale. C’est de ce côté qu’on trouve les aménagements techniques et le jardin du souvenir.
Ce choix de clôture permet de protéger l’intimité des usagers du regard depuis la route.
Les deux autres côtés sont fermées par une simple clôture de type ganivelle en bois qui permet de laisser passer le regard. C’est la «  prairie évolutive » qui correspond au côté le plus naturel du site, un espace pour l’instant libre qui pourra accueillir plus tard d’autres concessions.

A l’intérieur les chemins sont tracés simplement, une allée est dessinée dans le prolongement de l’axe du cimetière existant, et recouverts de dallage. Le reste est enherbé.

Des emplacements pour des caveaux traditionnels sont dessinés simplement au sol par de fines lames de bois.

Du côté du jardin du souvenir on trouve des cave-urne disposés le long de chemins de pas japonais. Ces simples stèles ont un impact moindre sur le paysage et jouxtent un espace de dispersion des cendres. Juste en face s’installe un banc, posé sur une dalle et protégé par une pergola. Cet espace dédié au repos et au recueillement offre une vue imprenable sur le paysage en contrebas.

« Les élu-es avaient choisi une belle parcelle au milieu des vignes en limite du bourg ! Comment y créer un cimetière qui s’intègre en douceur et offre l’apaisement? Le cimetière se pique d’arbres, d’un ourlet de jardins, se pare d’un verger et s’ouvre sur la campagne… »
Marina THON HON, paysagiste

Programme

Extension paysagère d’un cimetière communal

Concepteur(s)

Maître(s) d'ouvrage(s)

Types de réalisation

Année de réalisation

Surface(s)

2360m²

Coûts

120 000€ HT ; soit 50,9€/m² HT VRD et plantations

Crédit photos

CAUE de la Gironde

Liens pages web

Date de mise à jour

16/07/2021