Unité Alzheimer, extension EHPAD - Saint-Amour

4 Allée des Capucins, 39160 Saint-Amour

Quatre intentions majeures déterminent l’organisation et la forme architecturale du projet d’extension de l’EHPAD de Saint Amour :
La recherche d’une architecture qui participe aux thérapies prodiguées aux résidents atteints de la maladie d’Alzheimer.
La réalisation d’une organisation fonctionnelle véritablement au service des activités spécialisées du personnel.
La définition d’une architecture qualifiée dans sa juste insertion dans le parc de l’Hôpital, et légitimée dans sa relation au patrimoine existant.
Des choix de construction économiques, et performants dans leur dimension environnementale, qui conduisent à la fois, à une sobriété énergétique, à une structure évolutive, à des matériaux sains, et à une construction pérenne aux coûts de maintenance limités.

Tirant parti de son édification de plain-pied sur un seul niveau, l’architecture projetée s’inscrit dans le parc de l’ancien hôpital dans le prolongement de ses terrasses jardin. Sa présence se qualifie naturellement par le traitement boisé de ses façades, et le jeu ponctuel de surélévation de toiture fractionnant la volumétrie horizontale de chaque façade pour répondre précisément aux autres bâtiments et aux échappées visuelles intérieures au parc.
La toiture et les vêtures se parent noblement d’une couverture pérenne de cuivre patiné dont la belle tonalité brun/rouge renvoie aux nuances de la petite tuile plate qui recouvre l’ancien bâtiment de l’hôpital.

En mimétisme des boisements proches, les façades déclinent, clins, fenêtres, persiennes et résilles en bois bien protégés par de larges auvents.
Les terrasses et cheminements accessibles se bordent de murets d’un chant visible appareillés en moellons de pierres calcaires qui soutiennent les jardins surhaussés en merlons pour permettre à la hauteur requise la pratique du jardinage par les résidents. Cette répétition paysagère du merlon de terre arboré permet de réduire l’impact de la volumétrie horizontale projetée au profit d’une présence végétale amplifiée qualifiant les abords de l’ensemble des bâtiments présents sur le site.

L’organisation fonctionnelle, les équipements, répondent précisément au travail itératif de concertation développé tout au long de la réalisation avec le personnel administratif et le personnel soignant.

(Texte Agence Reichardt-Ferreux architectes)

RESSOURCES
Publication « Regards sur l’architecture et l’aménagement en Bourgogne-Franche-Comté », édition 2018 : Catégorie Equipement public : notice p. 100
Lire la publication

Programme

Construction neuve en extension d’un bâtiment de l’EHPAD, pour une unité Alzheimer de 24 lits.

 

Maître(s) d'ouvrage(s)

Année de réalisation

Surface(s)

1 182 m2

Coûts

1 832 727,42 HT

Crédit photos

Nicolas WALTEFAUGLE, photographe / Documents graphiques : Reichardt-Ferreux architectes

Date de mise à jour

05/06/2019