Usine de traitement de l’eau potable (UTEP) « La Neversoise »

Lieu-dit Peuplier-Seul, 58000 Nevers

L’usine de production d’eau potable de Nevers a été construite en 1982 à proximité du port de la Jonction. Alimentée par la nappe alluviale de la Loire, elle fournit l’eau potable aux habitants de Nevers, Varennes-Vauzelles et Marzy.
Durant certains épisodes de crues de Loire et d’inondations (notamment en 2003 et 2008), son activité s’est vue fortement perturbée jusqu’à être dans l’incapacité totale de fournir de l’eau apte à la consommation. Nevers Agglomération, gestionnaire de l’établissement, a donc pris la décision de réhabiliter les bâtiments et de moderniser les équipements.
La filière de traitement de l’eau a donc été perfectionnée et sécurisée afin de fournir à tous les Neversois mais également à l’ensemble des habitants des communes de Nevers Agglomération, en cas de défaillance des autres points de captage, une eau de qualité respectant le Code de la Santé Publique, et ce même en cas de crue.
La capacité de production de l’usine a par ailleurs été revue pour s’adapter aux besoins réels, et ramenée à 700 mètres cube par heure (contre 1200 mètres cube auparavant).

L’agence ABW Warnant Architectes a conçu l’enveloppe architecturale intégrant les bâtiments existants et les nouveaux éléments techniques.
Le bureau d’études Merlin a réalisé la conduite du projet consistant en la réhabilitation du bâtiment existant dédié au dispositif de filtrage charbon et sable, et en la construction d’une extension abritant un système préalable de traitement de l’eau visant la suppression du fer, de la manganèse et de la matière en suspens.
L’équipement, situé sur le site du port de la Jonction, très fréquenté par les plaisanciers et cyclistes, visible par les touristes arrivant par le canal de jonction depuis le canal latéral à la Loire, présente une enveloppe composée de persiennes verticales en bois hybride de teinte rappelant le teck. Ce traitement permet d’unifier en douceur les différents volumes composant l’usine tout en évitant de dissimuler sa vocation industrielle et en apportant légèreté et transparence changeant de coloration selon l’angle de vue grâce aux bardages métalliques irisés. L’emploi du bois estompe en outre l’austérité des lieux grâce à sa tonalité chaude contrastant avec le gris bleu omniprésent.
Les travaux ont été réalisé par le groupement d’entreprises Stereau / Eiffage / BBF, respectivement chargées de la filière de traitement, du génie civil et de la pose des travaux de canalisation.
L’équipement accueillera prochainement des panneaux photovoltaïques pour réduire sa consommation d’électricité et bénéficiera d’un accompagnement végétal pour améliorer son intégration paysagère.

(CAUE de la Nièvre)

Programme

Extension et sécurisation de l’usine de production d’eau potable

Maître(s) d'ouvrage(s)
Types de réalisation
Année de réalisation
2020
Surface(s)
1300 m²
Coûts
7 300 000 € (TTC), communiqué par le maître d'oeuvre
Crédit photos
Thierry Bonnat, photographe
Réalisation mise à jour / donnée
novembre 2022